Skip to content

Une différence de taille

mars 4, 2012
tags: , ,

Maigres, minces, rondes, grosses, obèses, on dirait que le monde entier a mis ses pieds sur la balance.

Il ne faut pas confondre la beauté physique et le poids de santé.

Tara Lynn est une femme magnifique, je suis sure que si devais me promener à ses côtés, je passerais totalement inaperçue. Hommes, femmes, chiens et pigeons n’auraient d’yeux que pour elle. Entre elle et moi, il n’y a que deux centimètres de différences (c’est moi la tour de radar) mais aussi vingt kilos. Je pourrais perdre dix kilos (pour rentrer dans les critères mannequins) ou prendre vingt kilos (pour me mettre au niveau de Tara), cela ne changerait rien au regard des autres : Tara serait toujours la bombe qui me fait de l’ombre.

J’envie évidemment sa beauté mais pas son poids. En cherchant sur le net, j’ai trouvé ses mensurations présumées : 1,76 m et 85 kilos ce qui lui ferait donc un IMC de 27,4. Cet IMC indique que la personne est en surpoids et que pour sa santé elle doit donc perdre quelques kilos, 8 kilos exactement pour rentrer dans la courbe de corpulence normale. Normale selon l’OMS, ce qui ne signifie pas normale en tant que critère de beauté. Cette normalité ne doit être considérée que comme médicale, ni plus ni moins.

C’est vrai qu’il y a une guerre, à mon avis justifiée, pour que les filles rondes se sentent mieux dans leur peau. Lorsqu’il y a combat, on finit toujours par utiliser des armes que la convention de Genève réprouverait. Avec l’exemple de Tara Lynn et de l’article spécial rondes de Elle, j’ai lu beaucoup d’âneries. J’ai lu qu’on ne pouvait pas considérer Tara Lynn comme ronde, que c’était juste une fille « normale », qu’à tout casser elle devait faire une taille 40.

Déjà on devrait arrêter de considérer la taille des vêtements comme un critère. Peut être que cela le sera le jour où on fera tous 1,75 par exemple mais c’est loin d’être le cas. C’est donc ridicule de vouloir comparer les tailles surtout que les fabricants de vêtements finissent par les modifier. Sans perdre de poids, je remarque de plus en plus que les tailles bougent. Avant il m’était impossible de rentrer dans du 38, aujourd’hui je prends de plus en plus de pantalons dans cette taille-là.

Le seul indice valable est l’IMC qui est un indice médical et non de beauté. On le prend comme tel, il n’y pas à tergiverser là-dessus.

Il ne faut pas confondre la beauté physique et le porte-manteau.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la mode est un monde à part, peuplé d’êtres étranges, en marge, tout en excentricité. Il peut aussi bien attirer que repousser. Il n’a jamais eu vocation à représenter une société mais il cherche plutôt à se démarquer.

Pour mettre en avant ses produits, la mode utilise des porte-manteaux qu’on appelle mannequins. Dans les années 80, on a transformé ces porte-manteaux en vedette et tout le monde sait que les années 80 n’ont rien apporté de bon au monde (le fluo, la house music, les traders, le flic de Beverly Hills, les dessins animés japonais et Margaret Tatcher).

Sur la photo ci-dessus, Ginta Lapina, une des mannequins les mieux payées en 2011-2012, affichant sans doute des mensurations qui fait fantasmer certaines mais néanmoins affublée d’une tête d’alien qui dirait « E.T maison Chanel« . Remettons les choses à leur place, cette fille n’a pas pour mission d’affoler les foules, elle a pour impératif de mettre en valeur des vêtements et de s’effacer derrière eux. Cette fille n’est qu’un porte-manteau, il n’y a donc aucune raison de vouloir être à sa place.

Plutôt que de vouloir imposer à la mode des nouveaux standards de mensurations pour éviter que nos enfants aient envie de ressembler à des pipettes de laboratoire, apprenons plutôt à la prochaine génération qu’un mannequin n’est qu’un cintre, dont la place n’est pas plus envieuse qu’un caniche de compétition.

Evidemment je condamne la maigreur affichée de certains mannequins car il y a là un problème de santé. Pour avoir comparé l’IMC de plusieurs d’entre elles, j’ai calculé qu’elles devraient prendre entre 5 et 10 kilos pour avoir une corpulence que la médecine juge « normale ». Cinq et dix kilos sur des filles qui mesurent souvent plus d’1m80, je peux vous assurer qu’on ne verrait pas beaucoup de différences, même si Karl en ferait certainement une crise cardiaque.

Je suis pour la diversité également, ce qui veut dire qu’il serait sans doute intéressant de découvrir des pages mode avec des corpulences différentes. Cependant je n’arriverais pas à transposer sur moi la coupe d’un vêtement porté par un mannequin comme Tara Lynn car sa morphologie est totalement différente de la mienne. A force de politiquement correct, certains veulent à tout prix faire croire que Tara Lynn serait la nouvelle norme à suivre, qu’elle n’est pas ronde mais comme toutes les vraies filles de la rue. Est-ce que le danger ne serait pas aussi grand finalement si les pages mode des magazines n’affichaient que des Tara Lynn ? Si le surpoids devenait la norme et que nos enfants se prenaient à rêver d’afficher quelques kilos en plus pour ressembler à ces créatures de rêve, est-ce qu’on ne tomberait pas dans l’excès inverse ?

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. mars 4, 2012 12:22

    Je suis vraiment heureuse de lire un article comme le tien, plein de bon sens.
    En ce moment c’est la folie entre les minces et les rondes. Qui est mieux que qui ? Je sais pas trop pourquoi ? Mais en tout cas il ne fait pas bon être mince en ce moment à défaut d’en prendre plein la gueule et d’être taxée d’anorexique. Pourquoi venir me dire « moi je suis ronde, je met un 46 et je suis fière de moi » alors que tout le monde sait qu’au niveau de la santé c’est mauvais. Pourquoi ne se fier qu’à son poids comme critère de beauté et non de santé ?
    J’estime que l’importance n’est pas d’être mince ou ronde mais d’avoir un corps sain !

    Aujourd’hui il est interdit d’être mince, d’avoir un IMC normal parce que tout le monde vous taxera d’anorexique de toute façon et dira que vous êtes moche parce que vous êtes maigre et que de toute façon les hommes préfère les rondes. En tout cas, une petite de chez moi est en surpoids et c’est mauvais pour sa santé, elle a 15 ans et quand on essaye de lui faire faire un régime, elle nous rétorque sans cesse qu’elle s’en fout de son poids parce, telle ou telle femme est forte et mannequin. Ben nous ça nous inquiète !

    (vous pouvez vous défouler sur moi j’ai l’habitude :))

  2. mars 4, 2012 12:51

    @Anais
    Il y a tout de même une différence de traitement entre une fille qui est considérée en surpoids et une autre qui est très mince : même si la dernière peut être « traitée » d’anorexique, je ne crois pas qu’on puisse comparer cette « insulte » à tous les quolibets qu’une fille en surpoids doit supporter. Aujourd’hui il est difficile d’être jugée par son poids et on doit bien évidemment combattre cela.
    Quant à la fille de 15 ans en surpoids que tu connais, il faut surtout déterminer la cause de ce surpoids en consultant un médecin avant d’entamer un régime qui pourrait avoir des conséquences encore plus néfastes sur sa santé.

  3. mars 4, 2012 8:35

    Que les magazines présentent des filles de toutes les corpulences, voilà une bonne idée. Et de tous les âges aussi, pourquoi pas ?

  4. mars 5, 2012 11:25

    Je pense que la presse commence à parler et montrer vraiment des icônes en surpoids pour ENFIN contrebalancer les anorexiques qu’on voit partout depuis déjà trop longtemps. Il ne fallait malheureusement pas s’attendre de la part des médias qu’ils mettent en couverture et reportage une femme « normale » en jeans-escarpins-petit-pull qui fait du 42, parce que bon, finalement on en croise tous les jours.
    Encore une fois à nous de lutter contre les clichés qu’on nous balance, mais je suis contente que la tendance commence à prendre tout doucement du côté inverse !

  5. mars 5, 2012 8:52

    J’émets quand même un doute sur l’IMC. Car si ça se trouve dans 2 ans, on va nous sortir un nouveau calcul miracle pour savoir si on est dans la norme ou pas. Je trouve aussi que le poids ne veut rien dire. Une fille très musclée peut peser bien plus lourd sur la balance qu’une autre un peu en surpoids, le muscle pesant plus lourd que la graisse… Il y a aussi l’ossature qui rentre en ligne de compte. Bref, je crois que le plus important est d’écouter son corps. On le sent bien quand on est essoufflée trop rapidement, quand on se traine, quand nos genoux en prennent un coup, quand nos analyses de sang sont mauvaises… Il faut alors se remettre en question et prendre soin de sa santé. Et prescrire un régime à une gamine de 15 ans est selon moi, la dernière chose à faire si on ne souhaite pas qu’elle développe à long terme des troubles du comportement alimentaire.

  6. Anonyme permalink
    août 25, 2012 7:21

    perso je trouve qu’a part le fait qu’elle ai une tete d' »alien » Gina Lapina est quand meme très jolie et gracieuse et malgrès son air un peu etrange ça ne me generait pas d’avoir son charme.En tout cas je trouve que la fille un peu ronde en haut n’est pas trop terrible et qu’elle serait beaucoup plus belle en mince.Je suis desolée mais la minceur(pas l’anorexie)represente la vitalité,la bonne santé et l’activité physique,preuve,rare sont les enfants en surpoids alors que beaucoup d’adultes le sont.Pou moi les gens en surpoids ne peuvent tout simpement pas etre entièrement « beaux » car le surpoids ne s’arrete pas a l’image.Une fille peut etre certes ronde et mignionne,mais c’est tout de meme un leger signe de mauvaise santé.Et quelqu’un en mauvaise santé ne peut pas donner complétement une belle image.C’est la meme chose pour les gens trop maigres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s