Skip to content

Le Père Noël aurait-il pris un coup de vieux ?

décembre 30, 2011

Avec ses 364 jours de RTT par an, on ne peut pas dire que le Père Noël se tue à la tâche, même si je lui accorde que le travail de nuit doit user plus rapidement qu’un travail diurne. Et puis il a tout de même des conditions de travail assez grandioses : si je devais choisir entre le remboursement de la moitié de ma carte de transport en commun et un traîneau équipé de rennes magiques volants, je n’hésiterais pas, rien que pour éviter l’haleine des usagers du métro qui ne peut pas être pire que celle des rennes du Père Noël. Peut être que lui n’a pas de tickets resto, mais il a la mère Noël qui doit certainement lui préparer des bons petits plats, et vu la taille de son ceinturon, ça m’étonnerait qu’il trouve à redire sur la qualité de sa cuisine (et dans le pire des cas, au Pôle Nord, ça doit être trop facile de conserver du Picard).

On va me rétorquer que le Père Noël est déjà d’un certain âge et que c’est bien beau qu’il trouve encore le temps de livrer des cadeaux à tous les enfants, surtout les riches d’ailleurs. Personnellement je n’ai jamais forcé le Père Noël à faire quoi que ce soit, je ne l’ai jamais rencontré et je ne lui ai jamais parlé. Si j’ai bien croisé, surtout en fin d’année, des mecs qui lui ressemblaient, j’ai vite compris que je me trompais de bonhomme lorsque je découvrais que leur pilosité avait l’apparence d’une barbe à papa abandonnée dans une poubelle de parc municipal.

En toute logique, si le Père Noël continue à travailler, c’est soit parce qu’il n’a pas cotisé depuis suffisamment d’années soit qu’il a fait des placements hasardeux en bourse. J’en viendrais presque à le plaindre, malgré son boulot de fainéant, ses clients trop faciles et ses rennes volants, c’est ça l’esprit de Noël ! J’insiste sur le presque parce que cette année, nous avons eu quelques démêlés lui et moi.

Pour une fois, j’avais fait les choses dans la plus pure tradition de Noël en demandant à ma fille d’écrire sa lettre puisqu’elle est en plein d’apprentissage de l’écriture en attaché . Ce fut laborieux.

– On demande quoi au Père Noël ?
– Des cadeaux !
– Sois plus précise
– Des cadeaux de Noël !

Quelques heures et quelques énervements plus tard, on avait bouclé la lettre sur laquelle on avait même pris soin de coller les images des cadeaux en question découpées dans les catalogues de Noël au cas où on tomberait sur un lutin analphabète ce qui est fort probable vu que j’ai jamais croisé de lutin dans l’Education Nationale.

Malgré ces précautions, ce n’est que lorsque ma fille a ouvert son paquet qu’on s’est rendu compte que le Père Noël avait fait une boulette puisqu’il s’était trompé de jouet.

ATELIER MINI DELICES, on avait dit ATELIER MINI DELICES !

A croire que le Père Noël ne regarde ni Scooby-Doo, ni les Zouzous, ou alors qu’il va systématiquement aux toilettes pendant la pub. Et qu’il ne me fasse pas croire qu’il n’a pas la télé parce qu’il s’est vendu à CanalSat.

Quant ta fille te demande, les yeux humides et les mains tremblantes, pourquoi le Père Noël a oublié son usine à mini-gâteaux, tu as envie de murer ta cheminée et d’émigrer en Allemagne pour voir si Saint Nicolas assure mieux les livraisons.

Le lundi suivant, je décide donc de réparer l’erreur irréparable du Père Noël en me promenant dans les rayons jouets des grands magasins. J’y rencontre d’autres adultes aussi égarés que moi, qui ont subi les maladresses d’un Père Noël qui n’a plus toute sa tête. Ils ont l’air aussi désemparés que moi lorsque les vendeurs nous annoncent « que non, ils n’ont plus ce jouet, qu’ils seront réapprovisionnés certainement dans un mois« . J’avais envie de leur demander s’ils avaient déjà vu un calendrier de l’avent de janvier mais j’étais en plein sevrage de champagne donc je manquais d’assurance pour une telle répartie.

Enfoiré de Père Noël qui non seulement se trompe dans ses colis mais dévalise tous les magasins pour qu’on ne puisse pas prendre sa place. Je sais que les temps sont durs, que la crise est là mais est-ce que j’ai vraiment une tête à vouloir lui piquer son job ?

Je peux toujours, par charité chrétienne, tenter de lui trouver des excuses et me dire que le cadeau de ma fille est tombé malencontreusement de son traîneau sans qu’il s’en aperçoive alors si vous trouvez un atelier mini délices de Lansay abandonné dans la rue, perdu dans la forêt, délaissé dans une cage d’escalier, veuillez-vous manifester et me rendre moins bien attendu depuis plus d’un mois.

Sur ce, Père Noël, tu as un an pour te remettre sur les rails alors fais gaffe !

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s