Skip to content

Nourrissonnage, mode d’emploi

juillet 2, 2011

On va donc profiter des vacances pour aborder des sujets qui peuvent contrarier les autres (ça ne me concerne pas, j’ai l’esprit polémique d’un inconnu s’apprêtant à signer son contrat pour une émission de télé-réalité). Mes études d’histoire m’ont donné quelques bons tuyaux sur la façon de faire la guerre en spartiates mais aussi sur la manière de lancer une offensive en loucedé : si le mur de Berlin a pu être construit, c’est que le monde entier était bien trop occupé à se demander s’il fallait oui ou non se remettre de la crème solaire.

Nous sommes le 2 juillet, l’occasion rêvée pour se mettre à dos tous les absents qui ont forcément tort.

Un matin, mon cerveau embrumé et moi-même avons entrepris un brainstorming dans ma salle de réunion que les autres membres de cette famille s’obstinent à nommer salle de bains.

La conclusion de cette réunion fut : « Grmpf … prfouage … depasps … chmppf … groum… pfage … scht »(1)

Et pour les non-polyglottes et sans brosse à dents, ça peut aussi donner ça : « C’est quoi encore cette idée de remettre en avant le maternage ? Complètement ringard, moi je vais inventer le nourrissonnage ! »(2)

Et comment calmer maman qui pleure ?

Si le maternage met au centre des préoccupations le bien-être physique et mental des bébés, le nourrissonnage lui prend en compte toutes les actions qu’un bébé peut entreprendre pour satisfaire ses parents puisque tout le monde a l’air de s’entendre sur le fait que nos poupons sont à même de tout comprendre (mais surtout ce qui les arrange).

Partant de ce constat, qu’ils peuvent tout comprendre, je m’adresse donc directement aux bébés via cet article pour leur donner quelques conseils de base pour réussir leur nourrissonnage.

1. On arrête de faire sa tête de chien battu quand ses parents veulent sortir : les parents sont des personnes fragiles qui culpabilisent dés l’enclenchement de vos glandes lacrymales. Ils ne profiteront donc pas de leur bol d’air et reviendront aussi stressés qu’ils étaient partis. Pour récupérer des parents heureux et détendus,  faites un « Oucou » de la main et un poutou sur la joue.
2. On ne se réveille pas à l’aube. Votre parent n’ayant pas les mêmes cycles de sommeil que vous, il faut respecter cela. Un parent qui a dormi est un parent de bon poil. Si vous ne voyez pas immédiatement l’avantage de ce conseil, sachez qu’à l’entrée de la maternelle, vous en comprendrez tout l’intérêt : vous pourrez être fier de vous exhiber à la main du parent le plus frais et disponible de toute l’école alors que vos camarades de classe seront accompagnés de loques à l’oeil vitreux.
3. Ne soyez pas exclusifs. Dès votre arrivée sur terre, vous avez saisi toutes les interactions sociales alors pourquoi vous limiter à une seule personne ? Et surtout pourquoi obliger l’autre à se limiter à vous également ? J’admets que vous êtes mignon, attendrissant, qu’on ne souhaite que votre bonheur mais admettez que de votre côté, votre conversation laisse clairement à désirer. On pourra parler plus longuement le jour où vous saurez la différence entre un jean flare et un jean slim par exemple.
4. Prenez exemple sur vos parents. Si vous considérez que vos parents sont de belles personnes, intelligents, douces et sensibles, que vous les trouvez utiles à l’espèce humaine et que vous ne les remplaceriez pour rien au monde, sachez qu’ils n’ont pas du tout reçu la même méthode d’éducation que vous, qu’à leur époque on s’est beaucoup moins posé de questions sur leur sommeil, alimentation, psychologie, santé ou loisir (liste non exhaustive). Sont-ils pour autant devenus des monstres ? Pouvons-nous franchement les considérer comme des être inférieurs à ceux que vous allez devenir ? La réponse est bien évidemment non, alors arrêtez de vous cacher derrière une armée de psychologues, pédiatres et éducateurs, parce qu’autrement on se fera un plaisir sadique de vous rappeler tous les sacrifices qu’on a fait pour vous le jour où vous-mêmes aurez des enfants.

Parce que je comprends que tous ces points demandent un effort particulier, à vous les enfants, je vous fais donc la promesse de ne pas me la ramener le jour où vosu aurez des enfants et que vous me soutiendrez que dans tous les manuels on conseille de faire dormir son enfant la tête à 65°, un coussin de pépin de framboises sur le ventre. Non, je ne dirais rien, promis.

(1)Je pensais pas que j’étais si nulle en imitation de brossage de dents
(2) A ceux qui veulent devenir comme moi inventeur de concept, je dévoile ma méthode : écrivez un mot selon votre inspiration jusqu’à ce que le correcteur orthographique vous informe que le mot n’existe pas. Vous tenez alors votre concept.

Publicités
18 commentaires leave one →
  1. juillet 2, 2011 10:26

    j adore !

  2. juillet 2, 2011 10:27

    Génial, ton concept, j’adère.
    Ah, dommage, je suis pas nourrisson, mais sinon, j’adhère.
    Et t’as vu mon invitation dans le noir pour les blogueurs, sinon ? C’est là : http://www.murielgilbert.com/bons-plans/invitation-concours-dans-le-noir/

  3. electromenagere permalink*
    juillet 2, 2011 10:33

    @Marlene
    A 10 commentaires positifs j’écris un livre

    @Blogueuse égarée
    Oui j’ai vu ! Mais tu sais que je suis pas parisienne ? Sinon ça aurait été avec plaisir 😉

  4. juillet 2, 2011 10:59

    je vais lire ce billet tous les soirs à mes enfants. Merci beaucoup!

  5. electromenagere permalink*
    juillet 2, 2011 11:05

    @Sabine
    Tout le plaisir est pour moi ! Parents, unissez-vous !

  6. juillet 2, 2011 11:13

    La révolte est en marche! Merci!

    (non mais en vrai ils le savent tout cela, ils en profitent c’est tout)(genre comme si baver était une excuse pour tout… je vais me mettre à baver, on verra bien)

  7. electromenagere permalink*
    juillet 2, 2011 11:20

    @Juju
    On avait dit : pas le physique ! Parce que si eux bavent, nous on sent des pieds 🙂 Mais ils pourraient commencer par apprendre les programmes du lave-linge !

  8. juillet 2, 2011 2:57

    Je plussoie, et merci !
    Vivement que nos nourrissons/enfants sachent lire plus tôt, qu’on leur fasse connaître ton concept ! 😉

  9. juillet 2, 2011 6:22

    Vivement le 10ème commentaire positif.

  10. electromenagere permalink*
    juillet 3, 2011 9:54

    @Kat
    Ils savent lire ! Ils font semblant de pas savoir en fait 😉

    @Ginie
    Non mais j’ai trop la flemme en fait

  11. juillet 4, 2011 5:35

    Ahah! Merci pour ces conseils! Et quel humour 🙂

  12. electromenagere permalink*
    juillet 4, 2011 8:49

    @Charlotte
    Merci ! Mais mes conseils valent ce qu’ils valent c’est à dire pas grand chose 😉

  13. juillet 4, 2011 10:41

    J’adore 😉

  14. electromenagere permalink*
    juillet 5, 2011 8:42

    @Till
    Ca libère hein ? 😉

  15. juillet 5, 2011 11:41

    Je suis deg, je voulais un bain de sang, et rien… Pfff…
    Sinon, je t’aime.
    Sinon, reponds a mon mail bordel!!! 😉 (orangina toussa)

  16. juillet 10, 2011 8:04

    J’adore !!! Informe-moi de la date de parution de ton bouquin 😉

  17. juillet 26, 2011 1:15

    Oh que j’aime !!!
    Merci pour cette pépite !

  18. décembre 29, 2011 12:39

    Excellent, je partage !
    Je viens de passer un très bon moment sur ton blog
    Merci et bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s