Skip to content

Confessions d’une accro du blogging

juin 10, 2011

Je n’ai toujours pas été comme ça. Il fut un temps, je m’en souviens encore comme d’une période sans problèmes, facile et libre,  je ne refusais jamais de prendre mon temps pour sortir, écouter les autres, partager, vivre tout simplement. Il fut un temps où je prenais soin de moi et des autres, il fut un temps où rien ne me différenciait des autres.

Et puis je me suis mise à bloguer.

On se demande souvent pourquoi les gens se mettent à bloguer alors qu’en apparence ils n’ont pas l’air différent des autres. Ca pourrait être n’importe qui, personne n’est à l’abri de bloguer un jour. Selon moi, l’élément déclencheur est justement que le futur blogueur se trouve différent des autres. Il a des choses à dire que les autres ne savent pas, il doit les sortir, extérioriser tout cela.

Alors un jour on se met à bloguer pour pouvoir se sentir mieux. On se croit plus épanoui, libéré.

Au début on blogue pour soi. On se dit que tout va pour le mieux, que tant qu’on ne passe pas trop de temps à bloguer, c’est un loisir comme un autre. Et puis on peut arrêter du jour au lendemain, c’est juste une question de volonté. En plus, avec le blog, on s’est fait plein de nouveaux amis, des blogueurs comme nous. Ils nous comprennent eux, pas comme les autres, ceux qui se demandent ce qu’on peut trouver à bloguer.

Nos nouveaux amis les blogueurs nous aiment,eux. Pour ce qu’on est vraiment car dans le fond, ils nous connaissent mieux que notre entourage. Ils nous ont même soutenu sur des trucs qu’on osait pas dire à notre propre famille alors maintenant c’est presque notre nouvelle famille. La contrepartie, c’est qu’avec eux, on blogue de plus en plus, on s’entraîne les uns les autres.

On blogue de plus en plus, on vit de moins en moins.

C’est là que survient l’escalade. On blogue pour bloguer, ni plus ni moins. On a perdu le goût, l’appétit, on recentre toute sa vie autour du blog et plus rien ne compte. Et on franchit une nouvelle étape, quand un ami blogueur nous apprend qu’en bloguant on peut se faire de l’argent ce qui tombe bien parce qu’avec le blog on a de nouveaux besoins. Bloguer ça coute des sous, alors tu blogues encore plus pour pouvoir te le permettre. La c’est la spirale infernale.

Tu blogues sans cesse, tu cherches à bloguer par tous les moyens, et le reste tu t’en fous. Tu finis par devenir une pro du blog, à être reconnu par les autres. De jeunes blogueurs viennent te demander des conseils, tu te gardes bien de les avertir du danger, tu préfères les avoir sous ton aile, ils pourront te servir un jour.

Tu t’arrêteras jamais, t’es accro. Et t’es devenu un sale junkie blogueur.

Texte inspiré par l’article de Nipette

Publicités
30 commentaires leave one →
  1. juin 10, 2011 10:32

    Ah bah oui, c’est tout moi, junkie jusqu’à la moëlle.

  2. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 10:32

    File-moi ta dooooooose ! 🙂

  3. juin 10, 2011 10:36

    Tout pareil. On fait comment pour gagner des sous quand on blogue ?

  4. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 10:38

    @Angelita
    Hé ho ! C’ets pas au vieux junkie qu’on apprend à faire la grimace ! 😀

  5. hautlesmainspeaudelapin permalink
    juin 10, 2011 10:51

    Bonjour, je m’appelle Marie et je blogue depuis 18 mois…
    J’ai commencé à bloguer parce que j’avais beaucoup de temps libre, j’étais pigiste pour la presse papier mais je n’avais pas énormément de commandes… Et c’était chiant en général (« Monsieur X, parlez nous donc de cette tomate de 30cm de diamètre que vous avez fait pousser dans votre jardin ! » : c’est beau la PQR !)
    Et j’ai trouvé un travail fixe, et j’ai eu moins le temps mais je continue. Même si mes amis d’avant-mon-blog ne comprennent pas pour la plupart et me traitent de geek. Je ne sais pas si je pourrai m’arrêter un jour… Ceci dit, je me laisse plus d’espace ces derniers temps, un billet par semaine, c’est pas la fin du monde !
    Peut-être que je vais essayer l’acupuncture pour arrêter…

  6. juin 10, 2011 10:51

    je plaide coupable mais je n’ai pas perdu le plaisir d’écrire, au contraire plus j’écris plus j’aime écrire…

  7. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 10:52

    @Marie
    Tu es sur la bonne voie Marie ! Et on applaudit Marie !

  8. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 10:55

    @Chocoladdict
    Tu fais un déni là c’est sur ! 🙂

  9. juin 10, 2011 10:57

    Scotchée à l’ordi ou à l’Iphone, je suis désespérante

  10. juin 10, 2011 10:59

    C’est pas très loin de ma vérité en effet, je suis totalement accro je ne peux plus m’en passer, impensable de ne pas publier un post un jour, par contre je ne suis reconnue par personne je n’en suis pas là. Les sponso j’aime et pas que pour l’argent l’exercice me plaît, le sujet imposé, les mots clés à caser, les thèmes à aborder … je regrette seulement d’avoir de moins en moins de temps parce que de plus en plus de blogs que j’aime… et parec que j’ai aussi décidé de VIVRE par ailleurs 😉

  11. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 10:59

    @E-zabel
    Je crois qu’on peut plus rien faire pour toi ! T’es passée de l’autre côté !

  12. juin 10, 2011 11:01

    Le plus dur, est de garder le plaisir de bloguer pour bloguer, et non pas pour les petits plaisirs que procure le fait de bloguer….

  13. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 11:02

    @Maman Home
    Le coup de « Je blogue mais je me contrôle » on l’a toutes fait ! Tu vaux pas mieux que nous 😀

  14. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 11:06

    @Touwity
    Ce qui sera vraiment dur c’est quand tu devras arrêter de bloguer , t’es pas au bout de tes peines ! 🙂

  15. juin 10, 2011 11:19

    Moi c’est ça mais sur Twitter. Enfin, c’était. Ces derniers jours, pour plein de raisons, j’ai mis le frein, et ma foi je m’en porte pas plus mal. C’est surtout mon homme qui est content parce que c’est vrai que ça me prenait du temps.
    Je ne bloggue plus trop à cause de ce qu’on sait, ça m’a un peu coupé la chique quoi.

  16. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 11:27

    @Purplenessa
    Désolée, je ne sais pas pourquoi tu as ralenti le blog mais si tu t’en portes pas plus mal c’est que tu te portes mieux donc c’est rassurant 🙂

  17. juin 10, 2011 11:53

    Et un matin tu te lèves, en le réalisant. Et tu arrêtes, pour une semaine, un mois, un an, toujours ?

  18. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 11:55

    @Dom
    Ah justement nous aimerions beaucoup avoir ton témoignage Dom ! Comment as tu fais ? *Promis, je pleure pas

  19. juin 10, 2011 11:56

    On dirait moi y’a 2 mois…
    Et je sens que je replonge!
    Va falloir que j’arrête sec. Cure de désyntox du blog!

  20. electromenagere permalink*
    juin 10, 2011 11:58

    @LMO
    Acccro un jour, accro toujours !

  21. juin 10, 2011 12:19

    C’est bien observé, bien dit… je plaide coupable accroc je suis! bon encore ça va, pas tous les jours (même pas 900 billets en 5 ans et demi!) et en plus faut que je fasse plein de choses à côté pour pouvoir en parler sur le blog justement 😉
    par contre les sponsos, je ne m’en cache j’en fais très peu, même pas un par mois en moyenne mais ce n’est que pour l’argent, un besoin!

  22. juin 10, 2011 4:01

    Et tu te réjouis de me voir replonger : pourri, va !

  23. juin 10, 2011 6:04

    Plus les années passent, moins je me sens accro. Je me sèvre petit à petit.

  24. juin 16, 2011 12:07

    Sin on ne vit pas par ailleur, qu’à t on à raconter sur nos blogs ??? le plaisir d’écrire les petits trucs croustillants de nos vies !!! Mais accro, je le suis aussi !

  25. juin 17, 2011 11:03

    salut l’ electro, ça faisait un bail… le sujet est préoccupant en effet. Personnellement je ne me pose plus la question en ces termes, mais bien plus dans ce que le blog amène d’interactions, comment cet adddiction permet aussi de structurer une pensée, et alimenter un fil quotidien vers soi-même et les autres .
    Sociologiquement, je veux dire, c’est fort pertinent si on essaye de considérer cette activité dans ce qu ‘elle a de sensée et de « déraisonnable »… addict, oui, raisonnable, non, passionnelle, peut-être… c’est tout un panel de la communication one to one et de l’écriture nouvelle ère, et je trouve cela plutôt réjouissant !

  26. juin 17, 2011 12:08

    Bah! Si c’est une addiction d’avoir besoin de dormir 8 heures par jours, de faire l’amour au moins 5 fois par semaine, d’avoir du plaisir à lire au moins trois livres par mois et se faire une toile tous les 15 jours, si c’est une addiction d’aimer embrasser ses enfants tous les jours, d’appeler ses mais, de faire bonne chair, de respirer, de rire, d’échanger, d’écrire, de découvrir, alors oui, bloguer est une addiciton!
    Et pourquoi ne pas utiliser un moyen qui s’offre à nous pour ouvrir son esprit et élargir le champ d’action de son psychime, de sa vie culturelle, sociale, réfléxive. Bloguer ça n’est pas ne pas vivre, c’est une des activités possibles dans le champ des possibles…
    Poour ma part, mon blog, créé il y a trois ans sur les conseils d’anacoluthe que je salue au passage, a contribué à mon épanouissment personnel, peut-être davantage que mes quize années de psycho thérapie!! hi,hi… Il fait partie de ma vie, tout comme le métier que j’exerce passionément et ma vie de mère, d’amante, de femme en quête d’apprendre…
    Sans parler des rencontres que j’ai pu faire gra^ce à ce média et qui aurait été impossible autrement, indéniablement!
    Est ce que vivre est une addiciton? Cuisiner, peindre, écrire, danser, chanter, partager, échanger, s’exprimer, ressentir, aimer… bloguer?

  27. juin 19, 2011 4:08

    Justement, j’entame une cure de désintoxication cet été .. On verra les résultats…

  28. juillet 10, 2011 8:07

    C’est pas faux !!! à tel point que je cumule 3 blogs !!! Mais je me suis soignée … j’ai trouvé une salle de sport qui me prend encore plus de temps que mon blog, retrouvé mes amies de la vraie vie, ouf, je suis sauvée !!! 🙂

  29. décembre 29, 2011 12:37

    Tu me connais ? C’est de moi que tu parles non ?
    Bon allez je vais me soigner !

Trackbacks

  1. Pacte Back

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s