Skip to content

Laissez les gondoles à Venise

mai 11, 2011

Avouez que la langue française est plutôt explicite, tête de gondole, ça sonne comme une insulte, un peu comme tête de noeud ou tête de gland. Excusez la trivialité du propos mais c’est dans un but informatif et argumentaire, rien de personnel.

Je disais donc que la tête de gondole avait tout pour déplaire, en commençant par son nom. Lorsqu’en plus elle se situe au niveau des caisses, et par conséquent s’intitule tête de console de caisse, on frise le ridicule comme tête de noeud de gland.

La tête de noeud de gland (ou tête de console de caisse) a réussi aujourd’hui à me faire perdre ma patience légendaire. D’ailleurs je tiens à préciser que je l’ai perdu à la caisse d’un magasin de chaussures, si quelqu’un la ramasse, prière de bien vouloir me la retourner, tout mon entourage vous en sera gré.

Dans la logique d’un récit, je devrais poursuivre par le pourquoi du comment j’ai perdu patience à cause d’une tête de gondole mais c’est mal me connaître. Permettez que je fasse une pause libératrice.

Hello Kitty, je te hais !

Aaaaah ça fait du bien ! Et même si c’est lâche d’insulter un personnage sans bouche et par conséquent incapable de répliquer, ça fait quand même du bien. Et ça prouve bien ma perte de patience.

Mais revenons à notre histoire (je dis nous pour vous impliquer et faire en sorte qu’à la fin de mon article votre effroi soit égal au mien).

La tête de gondole de caisse est donc un être méprisant mais aussi petit. Mesurant près d’1m80, c’est à peine si je le remarque, me pencher vers lui reviendrait à faire du sport et comme je suis contre le dopage, je m’abstiens. Néanmoins, ma progéniture n’ayant pas encore atteint sa taille adulte, ma fille ne mesure qu’un peu plus d’un mètre. Autant dire que la tête de gondole et elle, c’est les yeux dans les yeux, et la main dans la main. Disons plutôt la main de ma fille dans la tête.

Ca m’énerve certes. Je peux lui dire d’arrêter ce qui arrive parfois mais après tout, la tête est là pour ça. On appelle ça « le complot des tête de gondole de caisse« . Faire de nos enfants des obèses, des sur-consommateurs, des « je veux et j’exige », voilà le but avoué des têtes de noeud de gland. Je le sais, et ceux qui les disposent dans les magasins le savent aussi, avec en prime moults études marketing et chiffres.

Tête de gondole de caisse, je te hais !

Partant de ce postulat, la main de ma fille avait toute légitimité à trifouiller dans la tête de gondole, elle aurait du même recevoir une récompense de la part du magasin à montrer ainsi tant d’intérêt et à entamer une guerre psychologique avec sa mère à coup de « Maman, tu m’achètes ça ? » (multipliez par 20).

C’est pourquoi moi, et feue ma patience légendaire, sommes tombées des nues lorsque la caissière a sorti un vindicatif « Tu lâches ça maintenant !« .

Pour mettre tout le monde d’accord, je propose donc que nous fassions comme dans la chanson : laissons les gondoles à Venise ! Je m’excuse d’avance auprès des vénitiens qui récupéreront la totalité des têtes de gondole de la terre mais j’en ai plus que par-dessus de la tête de toutes ces têtes quelles soient de gondole, de noeud, de caisse ou de gland.

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. mai 11, 2011 3:03

    Ton article est tordant !
    Bon, je rigolerai moins quand ma fille mettra aussi la « main dans la tête » (mon passage préféré), car force est de constater que ces fichues gondoles doivent faire perdre nombre de cheveux et €uros à des parents qui vont coursiter avec leurs gnomes…
    C’est juste inhumain d’avoir créé des abominations pareilles !

    Sus aux gondoles !!

  2. mai 11, 2011 4:30

    D’ailleurs, même à Venise, les gondoles, têtes, pied, ventre compris, sont très surfaites : c’est à peu près ce qu’il y a de plus moche. Et de plus cher.

  3. mai 11, 2011 4:41

    Je m’interroge sur le sexisme évident qui émane de ton illustration. La pauvre caissière, en temps partiel subi, évidemment. Le mec a l’oseille, évidemment. Mais enfin, la morale est sauve, puisque ça a l’air de bien faire marrer la caissière que le mec ait acheté de la soupe en boîte et du riz en sachet pour célibataire…
    (t’inquiète, je me rends à Venise de ce pas)

  4. mai 11, 2011 5:17

    Peut-être qu’en toute caissière ou presque, il y a une mère qui sommeille ??

  5. mai 11, 2011 5:42

    Ah tiens… en général, quand je vois un enfant tenter de négocier une saleté de tête de gondole, je m’amuse des différents stratagèmes des parents pour les en empêcher avant d’échanger un sourire compatissant lorsqu’ils vérifient que personne ne les regarde au moment pile où l’enfant récalcitrant décide de passer à la phase « je hurle bien fort pour me faire passer pour une victime et obtenir ce que je veux ».
    Mais j’ai jamais pensé à dire « maintenant tu lâche ça ! »
    Je devrais essayer pour voir si je me prends une mandale ou pas.

  6. mai 11, 2011 5:46

    Ha moi j’ai l’arme : mes lutins sont dans le caddie. Bon OK parfois ça arrive que l’Acrobate choppe un paquet de chewing gums, mais j’arrive tjs à le calculer avant qu’il ne le pose ailleurs qu’à sa place (là où il l’a pris quoi).
    Le caddie, arme presque infaillible, au pire tu mets ton corps en rempart entre tes lutins et la tête de noeud. De gondole pardon.

  7. mai 12, 2011 9:44

    J’espère que ça lui servira de leçon à ta fille !

    La grande méchante caissière qui mord dès que tu touches à la tête de gondole. Il devrait y en avoir plus.
    Enfin sinon la parade à ce genre de réclamation c’est de leur dire de se l’acheter eux-mêmes. Pour les miens, ça fonctionne plutôt bien. Ils préfèrent garder leurs maigres économies à des trucs encore plus idiots que des bonbons ou des chewing gum (du style une 45e boite de legos ou playmobils)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s