Skip to content

La mode est un jeu d’enfant

avril 15, 2011
tags: , ,

Ma grand-mère était une fervente lectrice de Vogue. Et pourtant elle savait lire.

Petites, ma sœur et moi nous amusions à tourner les pages de ce magazine et à choisir notre tenue préférée le plus rapidement possible. Le jeu étant qu’une fois choisie, l’autre devait se rabattre sur la tenue restante. Les traumatismes de l’enfance ne sont pas à prendre à la légère, même si ceux-ci se cachent dans les photos d’un Vogue des années 90.

20 ans plus tard, ma soeur a du style alors que moi, je n’ai que des habits. La faute à ce jeu d’enfant, j’en suis persuadée. Les jeux d’enfant sont cruels.

2o ans plus tard, je vérifie toujours si cette malédiction est encore d’actualité. Je m’entraîne avec les pages Fashion Police de Grazia : je cache les commentaires des spécialistes de la mode et j’essaie de deviner la note. J’aurais fait une très mauvaise professeure.

Au bout d’un moment, j’ai tenté le raisonnement logique : si ce que je trouve de bon goût ne l’est pas, peut-être que ce que je trouve de mauvais goût ne l’est pas non plus ? Et si faire l’inverse de ce que je fais reviendrait à me métamorphoser en Alexa Chung ? J’en ai conclu que la mode n’était pas en très bons termes avec la logique, avec moi et avec l’idée de me faire passer pour Alexa Chung.

La mode est cruelle.

Les enfants le sont aussi. En 2006, quand j’ai mis au monde ma fille, je ne savais pas encore que j’avais enfanté un monstre de mode. Et pourtant, j’aurais du m’en douter : en 2005 sort le film « Le diable s’habille en Prada » soit l’année de sa conception. Je veux dire que si ça, c’est pas un indice, alors cet été on va tous s’habiller avec des couleurs flashy et que ça s’appellera Color Block..

Tous les matins, en tant que mère pseudo idéale, je prépare les habits de ma fille le temps pour elle de prendre son petit déjeuner. Quand elle arrive dans sa chambre, je commence à paniquer, à attraper des sueurs froides en me demandant si ce que j’ai sélectionné va être retenu ou mis au pilori.

Ma mini Carine Roitfeld lance un regard hautain vers mon choix du jour et déclame :

« Non ! Pas ça ! »

Ni ça d’ailleurs. Comment peut-on ressentir autant de haine vis à vis d’une combinaison short rayée, je ne me l’explique pas. Moi-même je n’ai jamais ressenti de la haine que pour les puces de parquet.

Quand la forme de l’habit convient, c’est la couleur qui est alors critiquée :

« Non ! C’est pas rose ! »
« Mais si ! C’est rose ! »
« Non ! C’est pas rose ! »
« C’est un rose comme ton yaourt à boire à la framboise »
« Donc c’est pas rose, c’est framboise ! » 

Affronter ma fille et ses choix vestimentaires drastiques, c’est comme éviter de tomber dans un précipice en se retenant au catogan de Karl Lagerfeld : risqué !

D’où ma question : dois-je faire lire Vogue à ma fille ? Et pourtant elle ne sait pas lire.

Publicités
8 commentaires leave one →
  1. Angélita permalink
    avril 15, 2011 1:05

    Ca commence bien, tu n’as vraiment pas fini.

    Moi, c’était les chaussures. Pas le même goût la mère et la fille et cela continue que ce soit vêtements ou autres, donc tu vois, tu n’es pas sortie de l’auberge

  2. electromenagere permalink*
    avril 15, 2011 1:11

    @Angélita
    Mais je veux pas aller à l’auberge, je suis bien chez moi !

  3. avril 15, 2011 1:31

    Je peux t’envoyer mon fils : il a aussi un sens aigü de la mode et donc en plus des désiderata de ma fille, il y a les commentaires de mon fils sur la tenue de sa soeur ! je crois que je vais aller à l’auberge ! 😉

  4. electromenagere permalink*
    avril 15, 2011 1:37

    @Lucky Sophie
    Y’a écrit « Gardienne de monstres » sur mon front ? 😀

  5. avril 15, 2011 2:19

    Je comprends, et je compatis. Chez nous, c’est le confort qui prime, mais comme je refuse de les laisser porter un jogging tous les jours, il y a négociations tous les matins, X 2. Porter un jean est un cas de maltraitance pour mes fils, ils sont près à appeler sos enfants mal sapés à chaque fois.

  6. avril 15, 2011 11:25

    Je suis morte de lol, je fais exactement pareil avec la fashion police de Grazia !
    (avec le même résultat)

  7. avril 18, 2011 9:54

    Pour ne pas avoir d’emmerdes de ce genre, et ne pas te sentir en dessous de tout, côté fashion, je te recommande d’adopter un garçon. Le mien en tout cas était parfaitement imperméable à la mode : http://www.murielgilbert.com/chroniques/pas-de-doute-mon-fils-est-un-garcon/

  8. octobre 20, 2012 7:54

    Votre blog est très esthétique et intéressant! N’hésitez pas à nous suivre sur: http://lespetitesailes.com. Cdlt, Alice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s