Skip to content

Ce con de Gray

février 25, 2011

Pour ceux qui seraient dans l’ignorance totale, comme moi avant d’avoir farfouillé sur Wikipédia, John Gray est un auteur américain devenu célèbre grâce à son livre Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus. N’ayant point côtoyé sa femme, je ne peux vous assurer avec certitude que John Gray soit un con mais cela reste une possibilité surtout en sachant que dans l’absolu, on est toujours le con de quelqu’un. On peut donc affirmer sans crainte « Ce con de Gray » car il y a forcément quelqu’un dans ce bas monde qui le pense avec sincérité.

Ceci étant dit, ça n’a rien à voir avec ce que je veux vous raconter.

Avant d’entrer dans la parentalité, mon foyer était composé d’attardés, mon mari et moi-même. Quand les enfants sont venus au monde, nous sommes donc naturellement entrés dans la parentalité d’attardés. Ceci n’est pas une mince affaire (je dirais environ 21 ou 23 cm de largeur de dossier). Je connais des personnes de 23 ans qui se soucient déjà de leurs heures de sommeil, du taux d’hydratation de la pièce, de la liste des ingrédients des biscuits de leur goûter de quatre heures ou de la luminosité de leur écran d’ordinateur. De ces personnes, je me dis souvent : « Ah mais quels merveilleux futurs parents ! ». Alors que lorsque que l’on est irresponsables, bordéliques, superficiels, déconneurs et surtout moqueurs, le challenge de la parentalité revient à croire que Mélenchon a toutes ses chances de devenir président de la république.

Disons qu’il y a du boulot quoi ! Et même du cèdre, du platane et du sapin …

Ah mais voyez, c’est exactement là où je veux en venir ! Je ne peux pas m’en empêcher ! Quoi que je dise, il faut toujours qu’il y ait ce con de Gray et entre les enfants et le second degré, je suis bien obligée de constater qu’il y a le même fossé qu’entre Marylin Manson et Susan Boyle. Infranchissable ! (et surtout qu’entre les deux, je préfère personnellement rester au fond du trou).

Si le second degré est une seconde nature pour moi, j’ai réalisé par expérience que cela ne se transmettait pas génétiquement et qu’il s’agit d’un long apprentissage que j’ai remis à plus tard pour des raisons d’économies de temps.

Prenons un exemple concret, et qui est loin d’être le pire.

– Maman, maman, réveille-toi ! J’ai faim !
– Et moi je suis fatiguée, mais j’ai une idée pour ce matin : tu t’habilles, tu prends les sous sur la commode, tu vas chercher des croissants à la boulangerie et n’oublie pas le code de l’interphone 26C67 comme ça tu sonnes pas et je pourrais continuer à dormir. Pendant que j’y pense, y’a une lettre à poster à côté des sous …

Non seulement aucune de mes indications ne fut suivi mais le résultat fut un regard outré accompagné d’un geste de la main me rappelant sa taille.

– Mais enfin Maman ! T’as vu ma taille ? Je n’ai que 4 ans ! On n’a pas le droit de faire les courses seule à cet âge-là !

Maman fait une blague ! Mais maman oublie souvent que son auditoire n’a pas les mêmes subtilités de langage qu’elle et donc qu’elle offre un bien piètre spectacle.

Non vraiment, oubliez le second degré pendant un certain laps de temps. Je vous conseille également d’éviter les expressions toutes faites comme « Dans ton cul » (non seulement c’est vulgaire mais en plus l’enfant irait mater ses fesses dans le miroir). Pour autant, je conseille quand même de distiller tout cela car, comme je le disais, il s’agit d’un apprentissage, les parents ne doivent pas être de vieux grincheux et c’est donc à nous de nous adapter à l’humour enfantin.

C’est comme ça que je suis devenue une véritable professionnelle de la blague pipi caca. Ce matin encore avec ma fille, on disait à son père qu’au petit déjeuner il y avait des crottes de nez de vers avec du jus de pipi d’éléphant.

Qu’est-ce qu’on a ri !

Publicités
18 commentaires leave one →
  1. février 25, 2011 11:05

    Et il reste un peu de crottes de nez et de jus de pipi ? Mouhahaha. (ce sera tout pour aujourd’hui).

  2. hautlesmainspeaudelapin permalink
    février 25, 2011 11:13

    Ahah ! Elle a un sacré raisonnement ta fille !

  3. février 25, 2011 12:31

    Et surtout, surtout, tu oublies que l’enfant répète tout !
    « dasn ton cul » il/elle est capable de le ressortir à la maitresse… à bon escient, évidemment, sinon ce n’est pas drôle. Parents indignes & irresponsables, ok, mais de là à se faire mettre la honte devant la maitresse.
    Chez nous c’est souvent des brochettes de limaces en plat principal, il faut s’avoir s’adapter.

  4. février 25, 2011 2:10

    Moi j’adore me mettre à danser comme une dingue devant la télé juste quand ils sont en train de regarder leur dessin animé préféré, hin hin hin ! Ou je leur dis que pour une fois on va changer, c’est EUX qui vont faire à manger (houuuu, qu’est ce qu’on s’marre !)

  5. février 25, 2011 2:47

    Bon, je commence à retirer de mes expressions toutes faites le fameux « dans ton cul ».
    C’est noté !

  6. février 25, 2011 3:27

    Un jour ma mère a dit à mon frère, âgé de 14 ou 15 ans, « sors déjà la voiture du garage, je finis de m’habiller! ». Comme c’est un garçon obéissant, de 1 il n’a pas démarré la bagnole (trop dangereux et hors de ses moyens) mais de 2, et c’est là que ça devient très drôle, déserré le frein à main, sorti de la voiture et poussé vers la sortie. En pente descendante débouchant sur la rue. Sauf que, houla, le garage n’était pas bien large, et la voiture rentrée de travers, donc mon frère s’aperçoit que ça va coincer, il va se choper le mur.
    Quand ma mère a eu fini de s’habiller, elle a trouvé mon frère au cul de la voiture, poussant de toutes ses forces pour pas qu’elle sorte…
    Depuis, il manie le 58ème degré mieux que personne.

  7. Julie permalink
    février 25, 2011 5:35

    25 ans d’abord 😀
    Dois-je te rappeler les bienfaits d’un humidificateur et de l’eucalyptus ?

  8. février 25, 2011 5:48

    Hahaha, que j’aime ce billet !
    Je me rends compte de tout ça avec mon neveu. Je suis toujours dans la déconne et lui, le pauvre, il ne comprend rien.
    L’imaginer aller mater ses fesses dans le miroir va me faire rire pendant un mois.

  9. electromenagere permalink*
    février 25, 2011 6:00

    @Requia
    Tu peux nous improviser une recette avec ça ? 😀

    @Hautlemais p… (trop long le pseudo !)
    Telle mère parfaite telle fille parfaite !

    @Firemaman
    Ah mais je proscris totalement cette expression et toute autre forme de vulgarité à la maison, on en est arrivé à un point à la maison que le « Bon sang ! » est la pire des vacheries à dire. Non la maîtresse n’aura rien à me reprocher !

    @Leoetlisa
    Ah ouais moi aussi je fais la conne devant la télé et ça l’énerve ! 🙂

    @Touwity
    Entraine-toi, c’est un long chemin de croix ! 🙂

    @La fille couleur menthe (toi aussi ton pseudo est loooong !)
    J’adore ton anecdote ! Et que ça serve de leçon !

    @Julie
    23, 25, a mon âge c’est kif-kif bourricot ! Sale jeune va ! 😀

    @Ginie
    Essaie, tu verras ! 😀

  10. février 25, 2011 9:06

    Je te rejoins totalement : même s’il ne se transmet pas génétiquement, le second degré peut se distiller efficacement. Chez nous, le « DTC » est devenu une expression familiale institutionnelle, assortie d’un suave « tout au fond à gauche, parce qu’à droite y a des travaux ». Oui, c’est la classe américaine. En même temps, l’humour de merde est une tradition familiale.

    Et oserai-je confesser que l’autre soir, alors que mon fils de 12 ans se plaignait de taches de rousseur qui selon lui gâchaient la beauté de son visage, je lui ai paisiblement répondu : « t’inquiète pas, mon coeur, dans un ou deux ans tu seras couvert de boutons d’acné. Ca cachera tes taches de rousseur ».

    Eh bien il a explosé de rire, me pointant du doigt en disant « Ca, c’est PETIT !!! C’est trop bon, mais c’est PETIT ! ».

    J’ai su alors que tous mes efforts n’avaient pas été vains, et que mon fils avait intégré les principes essentiels d’une bonne éducation.

    Courage. On est avec toi. 🙂

  11. février 25, 2011 11:32

    moi j’aime assez voir leur tête quand on leur sort du second degré , ça donne à peu près « j’en suis certain(e), elle est cinglée ». Et j’aime que mes nais me croient cinglée 🙂

  12. février 26, 2011 10:20

    Ah ! Les choses qu’on a envie de leur dire avec humour, y’en a des tonnes ! J’ai eu aussi le coup du petit déjeuner, sauf que je n’ai pas eu la présence d’esprit (ou la présence de neurone, il était trop tôt) de lui répondre de se débrouiller 🙂 (4 ans itou)
    Joli article pour moi qui débarque ici en tous cas !

  13. février 26, 2011 12:26

    Oui, mais Gray, que vient-il faire là-dedans ? Understand zero, me.

  14. electromenagere permalink*
    février 26, 2011 12:47

    @La peste
    Je poursuis donc mes efforts dans ce cas 😉

    @Sabine
    On va leur montrer que les adultes sont déjantés ! 😉

    @Kat
    Bienvenue ici ! Tu sais d’habitude je n’ai pas non plus la répartie, je me contente de me lever au radar pour trouver les céréales

    @Blogueuse égarée
    Lis à voix haute « ce con de Gray » m’enfin ! 🙂

  15. février 26, 2011 12:59

    Je viens de le répéter à voix haute trente-cinq fois, jusqu’à ce que Madame Zaz ma chienne me regarde de traviole. Ayééééé ! J’ai compris. C’est pas pour rien que je me dis « égarée », tu sais.

  16. février 28, 2011 10:05

    Aaaaaah donc ça explique beaucoup de chose (l’humour pipi caca, tout ça…)

  17. mars 2, 2011 3:03

    Y a des choses qu’il faut éviter de dire devant les gosses, ils répètent tout. Surtout quand tu leur dis de ne pas répéter, genre j’ai cassé le saladier de ta maman mais tu le dis pas à ta maman, on va dire que c’est ton petit frère, hein. Ils ont pas le même notion du secret que nous.

Trackbacks

  1. Tweets that mention Ce con de Gray « Demeninges, l’autre blog -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s