Skip to content

Fenêtre sur cour

mars 17, 2010

Amis diurnes bonjour !

Il ne vous a pas échappé que le soleil se lève à 7h00 du matin et se couche à 18h58 le soir (foi de Météo France). Durant ce laps de temps, vos obligations professionnelles et/ou familiales vous obligent sans doute à maintenir une activité cérébrale et musculaire ce qui implique que durant l’autre partie du temps, celle où le soleil a décidé d’aller réchauffer l’autre partie de la planète, vous êtes dans un état naturel de perte de conscience du monde extérieur. En gros, vous dormez bande d’enfoirés.

Parce que certains éléments extérieurs – et spécialement un de 4,5 kilos – ne me permettent pas actuellement de jouir d’un état naturel de perte de conscience du monde extérieur, j’ai tout le loisir d’observer ce monde étrange, mystérieux et ténébreux que l’on nomme la nuit.

Pour vous, je ne dors d’aucun œil.

Tel un Jean-Louis Etienne sur l’île de Clipperton ou une Diana sur l’île de la tentation, j’ai profité de cette contrainte temporelle pour faire avancer le monde scientifique et informer mes congénères qui, la tête sur l’oreiller, n’ont pas la moindre idée de ce qui se trame autour d’eux une fois les yeux clos.

J’ai le privilège d’être équipée de deux postes d’observations composées d’une fenêtre à l’ouest et d’un balcon à l’est. Par rigueur scientifique, je précise donc que mon poste d’observation de l’ouest observe ceux de l’est et celui de l’est donne à observer ceux de l’ouest.

Je vous laisse une minute pour réfléchir à ceci et visualiser l’espace.

Après plusieurs nuits d’observation, je ne suis pas peu fière d’avoir pu mettre en lumière (ah ah ! mettre en lumière !) quelques phénomènes.

Avant d’aborder tout cela, je voulais vous éclairer (ah ah ! vous éclairer !) sur une erreur communément admise : la nuit, tous les chats ne sont pas gris. Le mien l’est pas par exemple. Mais recentrons le débat.

Recentrons le débat. Voilà, c’est mieux.

A deux heures du matin, il y a des couche-tard. A cinq heures du matin, il y a des lève-tôt. A quatre heures du matin, il n’y a plus personne. Toutes les nuits, j’ai pu vérifier que quatre heures du matin est l’heure la plus sombre de la nuit que ce soit à l’est ou à l’ouest. A quatre heures du matin, on se sent comme un partisan du MODEM, très très seul.

Les gens de l’ouest, que j’observe depuis mon est, sont naturellement enclins à repousser toujours plus loin le moment d’aller se coucher et, de ce fait, ont tendance à se lever plus tard que ceux de l’est que je vois à l’ouest. Inversement, à l’est on se couche beaucoup plus tôt et on se réveille en conséquence. On peut donc en conclure que les gens de l’ouest vivent sur le dos des gens de l’est. On a coutume de dire qu’il y a une France d’en bas et une France d’en haut. Tout ceci est incorrecte : je dirais plutôt qu’il y a une France d’en Ouest et une France d’en Est. Ça me paraît clair (ah ah ! ça me paraît clair !)

Et puis il y a les originaux, ceux que j’appelle les illuminés (ah ah ! les illuminés !). Quelle que soit l’heure, ils sont en éveil, généralement dans un halo de lumière bleutée et tremblotante ce qui ne laisse aucun doute sur leur activité. Ceux sont des télévores hyperactifs qui ont décidé de trouver un autre moyen d’accéder a cet état naturel de perte de conscience du monde extérieur. Pour tout avouer, ils me font peur. J’ai bien cru dernièrement que l’un d’eux avait trépassé vu son hyperactivité télévisuelle plusieurs nuits durant, et notamment le soir du premier tour des élections régionales, mais je fus rassurée un jour en notant que son volet avait bougé de trois centimètres.

Au final, que peut-on conclure de toutes mes observations scientifiques nocturnes ?

J’ai vraiment besoin de dormir.

Publicités
23 commentaires leave one →
  1. mars 17, 2010 11:42

    Une petite sieste cet après-midi… Avec ce soleil, tu n’y penses pas!!!!

  2. mars 17, 2010 11:52

    Il pareil qu’il faut que le spécimen de 4.500 kg doit arriver à un respectable 6 kg pour arriver à être assez plein de son garde à manger et tenir au moins huit heures suivis….il pareil…. ne comptons pas les cacas, les dents, les peurs nocturnes … le mobile qui se décroche et lui tombe sur le nez (vécue…snif!)

    Pour compatis hautement, cette nuit des 3 heures du matin jusqu’à 4. 07 heures j’aurais aimé habiter en ville pour observer l’est et l’ouest…ici à la campagne …niché dans mon lotissement, il y avait O activité nocturne…

    sinon…excellent ton article!

  3. mars 17, 2010 11:53

    aie!!!! je vois les fautes ortograficas!!coño!!! pardon!

  4. mars 17, 2010 11:58

    Ouh lala oui faut vraiment que tu dormes! ^^

  5. electromenagere permalink*
    mars 17, 2010 12:03

    @Chrys : une sieste, je n’y songe même pas ! C’est mercredi autrement dit le jour des enfants, autrement dit le jour le jour de la peinture, le jour des jeux de société, le jour du parc, le jour de la lecture bref le jour de « pas les parents » !

    @Maria : petit à petit on s’améliore, des périodes de 4 à 5 heures. Tout doucement je récupère du terrain 😉 Et surtout te bile pas pour les fautes, j’ai tout compris 😉

    @Kriss : Ah voilà t’es d’accord avec moi ! 🙂

  6. mars 17, 2010 12:18

    Merci d’avoir fait la lumière (oups) sur le monde de la nuit.
    C’est ma première visite ici je pense, ça me plaît bien, donc je file fouiner dans ton blog !

  7. mars 17, 2010 3:07

    Tiens j’ai justement parlé du matin tout à l’heure! 🙂 Merci pour tes lumières 😀

  8. mars 17, 2010 3:35

    Faites des gosses. 😉

  9. mars 17, 2010 3:46

    Mais que fais-tu debout à 4h00 !?

  10. mars 17, 2010 5:21

    Ah mais très instructif comme article! Je me suis toujours demandé à quelle heure de la nuit il y avait le moins d’activité. Je suis ravie que tes 4,5 kg t’aient donné l’opportunité de m’apporter cette information. Tu lui feras des gros câlins de ma part!

  11. mars 17, 2010 5:25

    on peut en conclure que le manque de sommeil nuit gravement à la santé mentale. 🙂
    je me souviens des premières semaines de MissCaca – qui est une exécrable dormeuse depuis le début – où son père et moi on se relayait auprès d’elle par tranche de 4 heures pour pouvoir dormir un peu chacun de son côté. Un pur bonheur.

    Depuis 5 nuits c’est pas mal non plus avec les 4 dernières dents qui sortent dans la douleur. Elle me réveille toutes les heures, la chameau. Je compatis donc.

  12. mars 17, 2010 7:08

    Sympa comme étude sociologique, je suis d’accord, à 4h du matin, il n’y a même pas un chat, même pas gris pour te tenir compagnie

  13. mars 17, 2010 11:28

    Je me rends compte que j’ai également bien besoin de dormir.. J’ai du relire ton billet plus qu’une fois. Pfff, je suis fatiguée moi !

  14. mars 18, 2010 4:19

    Je suis insomniaque, et à 4h du matin, je me sens bien seule aussi, impression d’être la seule à ne pas dormir !

  15. Laure permalink
    mars 18, 2010 6:19

    Tu te trouverais donc à l’ épicentre d’ un phénomène de rayonnement cérébral trop important, j’ en déduis. un truc pas feng shui du tout, du tout …

  16. mars 19, 2010 11:33

    C’est l’heure que je préfère, presque…

  17. mars 19, 2010 5:11

    J’en conclue que le Lyonnais est une espèce à classer dans la catégorie « exhibo » pour que tu puisses observer les activités de tout ce petit monde !

    Mais dis, c’est des conneries comme ton simili baby blues, ou il te laisse vraiment pas fermer l’oeil, le petiot ? (si non, envoie le moi quelques jours : je veux bien un petit gars tout fait et tout mimi)

  18. mars 19, 2010 5:58

    Et bien sache que dans « la ville qui ne dort jamais » (Bombay), 4h du matin est le seul moment où tu n’entendras qu’un ou deux klaxons par demi-heure (c’est touuuuuuuuuuuuuuuuut ? et c’est dingue !) : comme quoi même à l’Est, cela se vérifie.
    Bon, va dormir maintenant !

  19. mars 20, 2010 7:44

    Tu files le machin de 4,5 au père et tu pionces.
    Epicétout.
    Non mais alors ils servent à quoi les mecs sinon.

  20. mars 22, 2010 4:07

    Un petit tag pour ton retour : http://angie.bleublog.lematin.ch/archive/2010/03/21/1.html

  21. mars 25, 2010 12:24

    il dort pas ton bout de chou? tu veux que je vienne le briefer?

  22. mars 31, 2010 11:03

    Génial billet !
    Dis-moi, pour ton bilan de la France d’en Ouest d’en Est, elle est où, ta tour de contrôle ?

  23. avril 1, 2010 5:24

    J’ai vu tous les épisodes de pimp ma ride, je sais grave thuner une caisse, lors d’une certaine canicule de 2007. Ma toute petite était là lovée dans le bleuté du canapé. Et puis tout à coup on est trois ans et demi plus tard et tout est terminé. (menton qui tremble). C’est dément mais : profite. Enjoy, même, vas-y, à la force du cerne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s