Skip to content

Nounou et moi

mars 4, 2010

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite (Je me couvre).

Dans une autre vie, je me verrais bien en scénariste hollywoodien. J’ai même déjà une idée de scénario sous le coude pour ma prochaine réincarnation. Ça s’intitulerait Nounou et moi, à l’image du film Mon beau-père et moi sauf que ce serait ma nounou à la place de mon beau-père mais vous voyez le principe. En plus Nounou et moi a l’avantage de faire un bon jeu de mots puisqu’on peut le comprendre Nous nous et moi (n’est-ce pas que c’est un bon jeu de mots ?), ce qui ne marche pas du tout en anglais Nanny and me. Tout Hollywood devrait parler français, la vie serait beaucoup plus simple.

Pour jouer le rôle de ma nounou, je prendrais De Niro

Pour jouer ma nounou, je prendrais De Niro

Première partie du film
En tant que mère indigne, j’ai logiquement hérité d’une nounou indigne. Je dis bien hérité car, pour celles qui n’ont pas encore connu les joies de la garde d’enfants, je tiens à préciser qu’on ne choisit pas sa nounou, on prend ce qu’il y a et si quelqu’un fait un choix, ce serait plutôt la nounou que la mère. En conclusion, quand il m’a fallu prendre une nounou, j’ai du passer des entretiens pour que l’une d’entre elles m’accepte.

Deuxième partie du film
Ma nounou indigne, je l’aime bien parce qu’elle me permet de reprendre une vie sociale dix heures par jour, qu’elle me libère les deux bras, qu’elle laisse mon cerveau former des phrases qui ne commencent pas par « mes enfants » et qu’elle prend ma place sur le banc du parc municipal. Rien que pour ça, elle mérite plus la légion d’honneur que Daniela Lumbroso.

Troisième partie du film
En contrepartie, je dois bien fermer les yeux sur ses quelques défauts. Sa télé câblée en est un, sa façon de considérer Dora comme un programme éducatif indispensable aussi. Je ne remercierais jamais assez ma nounou indigne pour être à l’origine de ces épisodes stressants au supermarché pendant lesquels ma fille hurle à la mort parce qu’on ne veut pas lui acheter un ballon Dora, des chaussettes Dora, un cahier de coloriages Dora, de la mayonnaise Dora ou des tampons hygiéniques Dora (je prends un peu d’avance sur le marketing).

Parfois ma nounou donne aussi l’impression que, sortie de son appartement et du parc d’enfants, la vie n’a plus aucun prise sur elle, comme si elle s’enfonçait dans un profond sommeil jusqu’à mon retour.Pour preuve, ce qui va suivre.

Extrait de dialogues
Nounou indigne : vous avez passé un bon week-end ?
Mère indigne : Tout à fait ! Je suis allée voir une exposition de tableaux sur l’Impressionnisme.
Nounou indigne : Ah ? Et vous en avez acheté un ?

Pendant que j’essayais de me raccrocher la mâchoire, j’ai trouvé trois explications plausibles. 1. Ma nounou indigne a trouvé une manière détournée de me demander une augmentation. 2. Ma nounou indigne a une connaissance de l’art plus aboutie que la mienne et sait qu’il existe un nouvel impressionnisme underground créé par de jeunes talents sans le sou. 3. Ma nounou indigne a été conçue in vitro et elle est restée in vitro pendant ses 50 premières années sans aucun contact avec le monde extérieur. Depuis cet épisode, j’essaie de trouver des preuves qui pourraient étayer une de ces explications.

Conclusion du film
Ma nounou indigne est loin d’être parfaite. Ça tombe bien, en tant que mère indigne, je suis loin du compte aussi, même si je hais Dora et que je m’y connais un minimum en art pictural (ce qui me rapproche de la perfection dans un certain sens).Par contre je suis pas sûre que cela fasse une fin politiquement correcte pour un film hollywoodien.

Et si je me réincarnais en scénariste bollywoodien plutôt ?

Publicités
29 commentaires leave one →
  1. mars 4, 2010 9:48

    Alors la même chose en version Bollywood.
    Tu es une mère de la bourgeoisie indienne, tu NE PEUX peux donc décemment 1. te salir les ongles pour t’occuper de tes enfants, 2. déchoir de ta position sociale en élevant toi-même tes enfants, 3. savoir quoi que ce soit de ce qui concerne l’éducation d’un enfant.
    D’où : la nounou que ta belle-mère a choisi pour l’enfant de son fils (ton mari, parce que vous ne pouvez décemment avoir conçu sans être mariés, c’est absolument impossible à Bollywood) est exceptionnelle, c’est belle-maman qui l’a choisie et qui lui tapes dessus pour lui faire éduquer les enfants comme elle entend, elle éduque tes enfants en les laissant s’épanouir le plus possible (crier, faire des caprices, taper du pied, veiller jusqu’à 4h du matin) ; de temps en temps, tu jettes un oeil sur eux (mais pas sur la nounou : faut pas exagérer, vue sa caste et sa couleur de peau !) et tu les pourris de cadeaux luxueux. De temps en temps, le père fait de même, quand il n’est pas avec sa maîtresse.
    A 25 ans, tes enfants Bollywood n’auront connu que leur grand-mère (ta belle-mère, l’autre étant la mère de la femme disparaît dans la nature à partir du mariage de sa fille), leur nounou et toi (très épisodiquement) : de quoi faire de bons maris et épouses pour les conjoints qu’on leur choisira.

  2. mars 4, 2010 9:49

    Et évidemment, il n’y a pas une once d’humour dans ce que j’écris au-dessus… malheureusement…

  3. electromenagere permalink*
    mars 4, 2010 9:54

    @Chouyo : tu viens d’égayer ma matinée dis donc ! 🙂
    Sinon ça reste du cinéma Bollywood, je peux pas un peu tricher avec la réalité ?

  4. mars 4, 2010 10:03

    J’ai eu une fois un problème avec une nounou, ma fille refusait d’y aller.
    Mais au contraire de toi, je les ai choisis, c’est ce qu’il y a de bon quand on habite en province dans de petits villages

  5. La Mère Joie permalink
    mars 4, 2010 10:15

    L’histoire ne nous dit pas si tu vas acheter un tableau ou non…
    => Je sors.

  6. mars 4, 2010 10:25

    pour moi, rien ne vaut la crèche sauf que je n’ai pas eu de place )

  7. mars 4, 2010 10:25

    ben elle lit connaissances des arts, la gazette drouot, et elle croit que tu vas te balader dans le carré rive gauche et que tu passes tes samedis à drouot.
    une nounou calée en arts quelle chance pour le bagage culturel de ta progéniture…

  8. electromenagere permalink*
    mars 4, 2010 11:08

    @Angelita : c’est parce que t’as du être une sainte dans une vie antérieure pour avoir autant de chance.

    @la mère joie : je garde mes sous pour du pointillisme.

    @chocoladdict : tu dois être la première à me la dire celle-là ! 😀

    @miss400 : je savais bien qu’il ne fallait pas désespérer 😉

  9. mars 4, 2010 11:28

    Moi je pense ouvrir un société de « casting de nounou », grâce à mon putain de 7e sens qui me permet de TOUJOURS dégoter une super nounou.
    Et sinon ça va ?

  10. mars 4, 2010 11:37

    @e-zabel, tu rigoles peut-être mais dans ma région, il y a une maman qui l’a fait : chasseuse de têtes pour nounous, et je crois qu’elle a un certain succès.
    Electro, et l’impressionisme dans Dora l’exploreutrice, tu l’oublies ?? Ces paysages statiques et noyés dans les couleurs criardes… T’as rien compris ! C’est de l’art nouveau, c’est conceptOUElle!

  11. mars 4, 2010 3:03

    C’est hyper dur de trouver une bonne nounou. La femme dont je gardais les enfants n’a pas trouvé de remplaçante à la hauteur : connes, molles, se contentent de mettre les gosses devant la télé pendant qu’elles sont sur facebook, ne changent pas les couches de la journée entière, même avant le coucher, ne savent même pas faire cuire des pâtes (directement dans la casserole sans eau ! je les ais vues, tu pourrais faire un film avec ! …

  12. mars 4, 2010 3:05

    OMG !! voilà entre autres pourquoi Barbalala n’a pas eu de nounou…

  13. mars 4, 2010 4:42

    Ce matin j’ai entendu une nounou râler sur la possibilité que l’âge de la retraite soit encore repoussé et elle a dit :
    « Nan mais j’me vois pas encore garder un gamin à 65 ans! Je serai moins alerte! Par contre, ceux qui bossent derrière un bureau, peuvent bien t’nir jusque 80 ans! »

    Je crois qu’elle n’a jamais vu quelqu’un de 80 ans ni connu l’ambiance parfois stressante d’une « bureau »!

  14. mars 4, 2010 7:48

    Une « bonne » garderie ne fera jamais aussi bien qu’une « bonne » nounou!!!

  15. mars 4, 2010 8:01

    oh purée… la personne dont je gardais les enfants vient de me téléphoner… elle veut que je continue car elle ne fait pas confiance à la 6 ème nounou qu’elle a trouvé ! mais j’ai déjà un job moi ! je vais pas faire 8h-21h tous les jours ! je le fais deux fois par semaine pour la dépanner, mais là, elle veut m’achever !

  16. mars 5, 2010 7:21

    Quand le film sortira, je veux la première place au Kodak Theater lors de la cérémonie des Oscars et une place tout à côté de Joh Hartnett.

  17. mars 6, 2010 3:34

    Les tampons hygiéniques Dora, si j’étais toi, je les proposerais aux marketeurs. Fais marketeuse, au lieu de scénariste.

  18. mars 6, 2010 6:25

    Oui, non, mais c’est bien..
    Avoir une nounou indigne ça te valorise en tant que mère en fait..
    Du coup tout ce que tu fais est bien.

  19. mars 6, 2010 7:27

    Un TAG spécial MAMAN t’attend sur mon blog….

  20. mars 7, 2010 10:24

    hihi ! j’ai la chance d’avoir trouvé une perle il y a bientôt 7 ans et qui a reçu en garde mes trois zouzous. (Zazou y est encore).
    Elle a bien des défauts hein ,mais les enfants l’adorent et moi aussi!!

  21. mars 8, 2010 3:18

    uf! j’ai une bonne nounou! je vais même au resto chinois avec!

    tu viens quand tu veux, a une des mes expo m’acheter un tableau!!! 😀

  22. mars 8, 2010 7:39

    Voilà quelque chose qui peut t’intéresser…

    http://lejournaldechrys.blogspot.com/2010/03/un-coach-rien-que-pour-moi.html

  23. mars 8, 2010 10:03

    On s’y croirait, j’adore !

  24. mars 11, 2010 10:08

    on a la même nounou! Quand Zorro commençait à réclamer (grâce à elle) le pot, j’ai voulu lui donner des « parents magazines » sur la propreté. Quand je le lui ai dit elle mm’a répondu « mais c’est propre chez moi! »

  25. mars 11, 2010 11:55

    Je vois bien ton expression au moment où elle te demande si tu as acheté un tableau ! Déjà excellente scénariste , t’es une super actrice, l’Electro, faut que tu l’ saches !

    Daniela Lumbroso a la Légion d’ honneur ??? oh la vache ! c’est juste aussi n’importe quoi
    que la walkyrie des consommatrices « Dora, aura pas ?  » ( ô c’est bon ça, hein !) au magazin H&M collection Sonia Rykiel
    http://www.faitsdivers.org/1293-Emeute-chez-H&M-.html
    ( il faut voir cette vidéo ! ça me dépasse ! c’est carrément du documentaire subaquatique contemporain … rien à voir avec ton article, mais quand même !)

    Réaction3: Ahhhh DorAAaaaaa … la rousse, son lit n’est pas de mousse … Affligem !

  26. mars 11, 2010 3:38

    oh super cet essai , c’est si bien dit, on s’y retrouve !!!! ça me rappelle des souvenirs !

  27. mars 11, 2010 4:04

    Idée à creuser, je trouve. Tu devrais le travailler et le proposer pour de vrai !

  28. mars 11, 2010 4:05

    (à la télé… je précise… car pour Hollywood, faut peut-être pas rêver)

  29. mars 11, 2010 9:56

    Sinon, rien à voir mais je t’ai tagué sur la lecture si ça te tente… : )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s