Skip to content

Qui a vu Rosemary ?

avril 18, 2009

A croire que se prénommer Rosemary engendre forcément une malédiction : Mia Farrow dans Rosemary’s Baby m’a guérie de l’envie d’être enceinte pendant plusieurs années (pourtant Dieu sait qu’elle est belle et qu’elle porte bien le gros ventre dans ce film)

Mais il ne s’agit pas d’elle aujourd’hui, je voudrais parler d’une autre Rosemary, celle que personne ne connait mais qui vient pourtant de l’une des plus illustres familles du 20ème siècle : les Kennedy

Rosemary Kennedy, troisième enfant de Joe et Rose Kennedy, soeur de JFK et de Robert. La famille s’aperçoit très vite que Rosemary accuse un certain retard dans l’acquisition : retard pour apprendre à marcher, retard pour le langage, etc. On lui trouve un QI faible. Rosemary est lente certes, mais participe tout de même à la vie très mondaine des Kennedy. Son frère JFK lui sert même de cavalier à tous les bals.

En 1938, Joe Kennedy est nommé ambassadeur à Londres. Rosemary, âgée de 20 ans, est alors envoyée au couvent des Soeurs de l’Assomption pour poursuivre ses études et obtient l’année suivante un diplôme d’institutrice. Rosemary est heureuse et ravie d’enseigner.

Malheureusement en 1940, Londres n’est plus une ville sûre pour une jeune fille et son père décide de la rapatrier. Rosemary ne s’y habitue pas : ses facultés intellectuelles régressent et elle devient agressive sans raison. Son comportement est incontrôlable et laisse craindre à la famille un scandale.

La famille Kennedy se tourne naturellement vers tous les spécialistes et on leur conseille une nouvelle forme de neurochirurgie qui, parait-il, fait des miracles : la lobotomie.

A l’âge de 23 ans, Rosemary est lobotomisée avec pour effet immédiat un retour à la case (presque) départ : âge mental deux ans ! A partir de ce jour-là, Rosemary disparait, du clan Kennedy, des réunions de famille, des photos officielles, de la vie publique. Il faut dire que Rosemary ne rentre pas dans le cadre de l’ambition politique des Kennedy. Elle passera le reste de sa vie dans des établissements spécialisées, reconnues pour leur extrême discrétion, jusqu’à sa mort en 2005. Même le FBI ignore tout de l’endroit où elle se trouve dans les années 60 !

Le plus troublant c’est qu’on ne sait pas réellement de quel mal était atteint Rosemary. Aujourd’hui certains affirmeront qu’elle était juste excentrique et trop fantasque pour cette famille modèle, d’autres diront qu’elle souffrait d’une déficience mentale légère. D’autres encore expliqueront son cas par une dyslexie et enfin certains parlent d’une dépression suite à son retour en Amérique. Dans tous les cas, le résultat fut un beau gâchis.

Le problème de Rosemary est d’être née dans une famille fortunée et ambitieuse qui souhaitait à tout prix paraître la plus parfaite possible et qui avait les moyens de tenter les techniques médicales les plus novatrices. Il faut savoir que dans les années 40 les anxiolytiques et antidépresseurs n’existaient pas,on ne peut donc reprocher aux Kennedy d’avoir tenté l’impossible.

Ou est-ce que je veux en venir ?

Nulle part, j’en ai bien peur. Je me suis seulement dit qu’il était juste de parler un peu de Rosemary plutôt que d’avouer que je connais le véritable assassin de son frère.

Et que tout cela, je l’ai appris grâce au fabuleux article « Rosemary, l’effacée des Kennedy » de Pierre Pratabuy dans l’incroyable magazine XXI disponible dans les librairies (et je vous en parlerais jusqu’à ce que quelqu’un me dise qu’il l’a acheté et qu’il adore).

Publicités
39 commentaires leave one →
  1. avril 18, 2009 10:14

    j’ avoue ne pas evoir acheter The famous XXI, tu fais bien donc de remettre une louche avec cette intriguante histoire familiale … je pensais à un autre film en te lisant, Una ange à ma table, de jane Campion, celui réalisé avant La leçon de piano.
    Retraçant l’ histoire de l’écrivain(e) Janet Frame, une petite rousse sensible au monde qui subit maints electrochocs et que l’on diagnostiqua comme étant schyzophrène … c’est one of my special movie … m’a beaucoup touché, alors je compatis à la destinée de Rosemary Kennedy …

  2. avril 18, 2009 11:01

    Et bien… Je savais pas du tout cette histoire!
    Je vais de ce pas me coucher moi bête grâce à toi 🙂

  3. avril 19, 2009 12:28

    Certainement mieux que Séraphine qui semble avoir le même motif mais qui est lourd ,lent, mal observé, mal joué mais qui a semble t il fait l’unanimité…quant à la dyslexie profonde un diagnostic de troubles du comportement peut être porté à tord…effectivement

  4. avril 19, 2009 7:19

    C’est vrai, on ne s’intéresse pas particulièrement à ces cas-là qui sont connus, mais personne ne s’y est étendu plus spécifiquement.

  5. avril 19, 2009 12:54

    Je ne connaissais pas le destin tragique de cette Kennedy, mais il me semble que cette famille est hantée ou qu’on lui ait jeté un mauvais, parce que les drames y sont légion. Les meurtres des deux frères, l’accident de Ted et les secrets qui ont entouré cet événement, la mort de JFK Jr dans son avion, j’en passe, c’est assez troublant.

    D’ailleurs il ne reste plus que Ted et Caroline, non ?

    Je peux pas acheter ce magazine, il n’existe pas en Suisse.

  6. avril 19, 2009 12:55

    Après mauvais, je voulais ajouter sort…

  7. avril 19, 2009 3:07

    mais elle est horrible cette histoire, je ne savais pas du tout !!!! comme quoi, tous les parents ne visent pas uniquement le bonheur de leur enfant ….

  8. avril 19, 2009 5:43

    J’avais entendu parler de cette histoire : la fille cachée des Kennedy. Pauvre femme.. Mais sait-on de quoi elle souffrait réellement ? Léger déficit mental, autisme, schizophrénie, hyperactivité, voire bipolarité ? On ne le saura probablement jamais. La lobotomie était malheureusement un « traitement » assez courant à l’époque pour les gens jugés « agités ». On parle des Kennedy’s mais en terme de fille cachée, rappellons-nous que plus près de nous les Chirac ont une fille aînée qu’on ne voit jamais. Restent quelques photos d’elle quand elle était plus jeune, point barre. Officiellement elle souffrirait d’anorexie grave et est hospitalisée en maison spécialisée. Ce que confirment ses dernières photos « officielles » vers la fin des années 70, où elle apparaît de plus en plus maigre. Je m’interroge néanmoins sur le mal dont elle souffre. Une anorexie profonde connait souvent malheureusement une issue fatale a plus ou moins longue échéance. Or cela ferait presque trente ans que la fille Chirac serait anorexique ! Une bien longue période pour cette maladie. Je suis plutôt d’avis qu’elle bat la campagne.. Dans tous les cas, c’est très triste. Et c’est plutôt pas mal que les médias gardent le silence sur son cas, à la demande de la famille, probablement.

  9. avril 19, 2009 10:49

    Ca fait au moins deux fois que je lis chez toi une recommandation pour ce magazine, je me donc contrainte de m’en souvenir demain quand j’aborderai ma maison de la presse préférée.
    (C’est pas toujours gai d’être riche!)

  10. avril 19, 2009 10:50

    Je me VOIS donc contrainte…(retour de week-end tardif…!)

  11. avril 20, 2009 8:08

    Alors :
    1) merci pour la photo et le rappel de ce film extraordinairement horrible (alors qu’en fait, si mes souvenirs sont exacts, il ne s’y passe pas grand-chose, non ?) ;
    2) pareil que Manu, j’en avais entendu parler mais point barre ; et ne savais rien de sa lobotomie, qui est une pratique qui faisait espérer, réellement je crois, aux familles un mieux. Tout comme le recours inconsidéré aujourd’hui aux anti-dépresseurs dans des cas vraiment non pathologiques, relevant plus de la crise d’adolescence ou de la crise de surmenage (médication qui peut se révéler indispensable voire utile quand le patient est réellement en dépression, en revanche) ;
    3) imagine-toi que j’ai voulu acheter XXI avant mon départ ! J’avais adoré leur format (italien, c’est ça ?) et il y avait un article sur Bombay ! En rentrant, je l’achèterai !

  12. avril 20, 2009 9:06

    Ah bin je vais l’acheter du coup oui!! en même temps je sais pas pourquoi, mais je suis pas étonnée…

  13. avril 20, 2009 9:54

    Je ne connaissais pas cette histoire, super triste… Elle a eu beau s’appeler Kennedy et subir une malédiction familiale, je suis persuadée que dans quasiment toutes les familles politiques les plus haut placées, il y a un membre de la famille caché qui sèmerait la honte. Le magazine m’intéresse bien, je vais voir ça 😉

  14. avril 20, 2009 10:35

    Ultra intéressant. Moi qui ai un faible pour l’histoire. Je ne connaissais pas. C’est… affligeant. Lobotomie… ce mot me fait flipper !

  15. avril 20, 2009 11:34

    Moi la malédiction, c’est avec ton magazine XXI que je l’ai chopée ! Après avoir essuyé plusieurs échecs auprès des kiosques, j’ai finalement atterri dans une librairie qui m’a dit qu’il ne sortait pas avant le 8 avril et on était le 5 ou le 6, me souviens plus. Bref, maintenant j’attends d’être de retour à Paris…
    Je connaissais l’existence de Rosemary Kennedy mais pas son tragique destin et les choix faits par sa famille. Certains des membres des Kennedy ont été projetés dans la lumière, certains sont restés maintenus dans l’ombre pour préserver une image parfaite et lisse. Au final, la facture est lourde et le mythe quelque peu écorné.

  16. missbrownie permalink
    avril 20, 2009 11:43

    Je ne connaissais absolument pas l’existence de cette Rosemary.
    Me voilà un peu moins bête !
    Comme E-za, le mot lobotomie me fait flipper!

  17. avril 20, 2009 1:02

    Oh la vache !
    Ils sont flippants les Kennedy… entre ça, Marylin, et d’autres traficotages peu recommandables.
    Mais comme le souligne Manue, c’est une spécialité des politicos de lisser leur image familiale à grands coups de gomme. On efface les brebis galeuses du paysage, plus radical que photoshop.

  18. avril 20, 2009 2:45

    la lobotomie: my next step.

    non mais penser que ca pouvait marcher. J’ai entendu sur NPR, LA radio publique, un entretien extremement interessant d’un lobotomise. Il faut que je le retrouve.
    Pauvre Rosemary. Merci pour ce billet.

  19. avril 20, 2009 8:15

    Les Kennedy ont vraiment tout fait pour accéder au pouvoir et préserver leur image. La question de l’image est vraiment obsédante dans cette famille.

  20. avril 20, 2009 10:07

    Je connaissais Rose la Maman mais pas Rosemary . Quelle vie !
    Ca a l’air intéressant ton magazine .
    Librairie ou maison de la presse ?

  21. avril 21, 2009 2:38

    Ah ouais, le XXI, tu m’avais déjà donné envie de le lire, mais j’arrive pas à le trouver dans mon quartier !

    J’ai lu un bouquin il y a quelques années sur le vie cachée des Kennedy, c’était déjà assez terrible, mais là, c’est… !

  22. avril 22, 2009 10:21

    Je ne connaissais pas cette histoire. Merci ! Je ne connais pas non plus le magazine. Je vais essayer de voir ça de plus près.

  23. avril 22, 2009 2:21

    dis-moi c’est flippant. Je ne connaissais pas cette jeune fille du clan.

    Les kennedy, c’est quand même pas de bol.
    ouais.

    je te laisse, cette fine analyse copieusement étayée m’ayant épuisé le cortex.

  24. avril 23, 2009 2:06

    je me trompe ou tu tiens aussi le blog electromenagère ? 🙂 en tt cas que ce soit toi ou pas l’auteur de celui là il est vraiment génial ! 🙂
    Boubou

  25. avril 26, 2009 5:47

    C’est immonde, et tu en parles avec talent, sans misérabilisme (un peu la nausée, moi, tiens)

  26. mai 8, 2009 7:00

    dis, c’est toi que je ne vois plus ?

  27. mai 11, 2009 11:02

    Bon merde, je venais sur le blog suite à l’interview d’e-zabel….et je voulais réagir à ta remarque « champs libre » mais pour le coup mon humeur est beaucoup moins légère après ce terrible billet sur Rosemary Kennedy! J’y vais tout de même mais l’humeur est moins badine!

    Je suis maman d’un P’tit Clown……qui adore jouer à la dinette, à la poupée, mettre mes colliers. Jusque là, moi cela me va bien, mais je sens parfois dans le regard des gens, les réflexions de la surprise….Quoi, nous lui avons offert une dinette? Ben oui…..Faut dire que dès bébé, dans son transat, il me voyait cuisiner et aujourd’hui à 4ans et demi, il veut toujours etre avec nous lorsque nous (aussi bien moi que son daddy) cuisinons. Il veut toujours passer la serpillère avec moi….je gagne un temps fou c’est pas croyable!
    Je ne le fais pas de façon calculée pour qu’il soit un bon mari / compagnon….mais finalement cela fait partie de notre façon de vivre avec lui et de l’éduquer. Il me semble simplement que je respecte ses goûts. J’espere toutefois qu’il en gardera quelquechose (je me dis que forcement à voir son pere partager les taches, il en fera autant).
    Bon voilà……et pour ceux que cela inquiète, il adore aussi se déguiser en cowboy et en ce moment veut toujours faire la bagarre (merci l’école)….

    voilà, un peu rien avoir avec Rosemary K, mais j’avais envie de réagir à ton interview!

  28. mai 13, 2009 8:36

    J’avais déjà lu son histoire, mais sans les précisions et les anecdotes que tu cites. Qui sait si cette même femme, dans une famille normale, avec juste un peu plus d’amour, de soutien et de tendresse n’aurait pas guéri naturellement, on ne le saura jamais.
    Tout comme on ne saura jamais qui a tué John, car maintenant que tu as avoué le savoir, il est fort à parier que les services américains ne te mettent à l’isolement dans une de leurs prisons secrètes…
    Adieu électro, on t’aimait bien tu sais.

  29. mai 22, 2009 4:00

    Je suis justement en train de lire le livre de Chrisptoher Andersen sur John et Jackie, il parle de ce triste épisode de la vie de la famille Kennedy. J’ai bien envie de lire plus à son sujet grâce à ton billet, merci !

  30. mai 22, 2009 4:08

    C’est dans ces moments là qu’on se souvient de la chance qu’on a.

  31. mai 22, 2009 4:15

    Je viens d’aller sur le blog du magazine XXI ca m’a l’air pas mal du tout

  32. denis permalink
    novembre 6, 2010 6:33

    Je pense pour cette époque elle était trop intelligente et envergantiste pour le genre humain
    je ne connais personne qui meurt à 86 ans disant être malade depuis sa naissance.
    J’aurai aimé connaitre cette personne pour lui demandé comment elle a pu vivre toute ces années
    suposant être rejeté de la société ou de ce monde . Je pense pour vivre une aventure presque centenaire elle avait une bonne étoile ou une intelligence divine

  33. décembre 4, 2010 10:45

    Bcp apprécié la démarche concernant Rosemary Kennedy.
    Une femme qui sans doute a dérangé l’establishment ! Le même geste que la famille Claudel, hyper conservatrice, a infligé à Camille ! Quelles horreurs et quelle hypocrisie.
    Heureusement que les femmes ont les moyens de se défendre maintenant.Honneur aux premières féministes qui ont relevé le gant ……

  34. Betty permalink
    décembre 19, 2010 5:09

    Je viens juste de regarder le documentaire « Il n’ya pas de Kennedy heureux » L’histoire de Rosemary m’a interpelé, et j’ai été ravie de voir votre article. Quand on connait l’affection de Joe, le patriarche pour le nazisme, on n’est pas du tout étonné ! Mais enfin, combien de vies sont sacrifiés à l’ambition démesurée d’un seul homme. La réalité dépasse si souvent la fiction que cela donne des frissons. Encore merci pour l’histoire de cette pauvre jeune fille riche.

  35. Henri permalink
    mai 22, 2011 9:28

    Nous sommes tous inégaux par le sort. Cette pauvre enfant…Mais il y en a des comme ça dans des familles moins riches.Encore qu’on ne puisse comparer un sort à un autre.Les parents Kennedy ont sans doute fait ce qu’ils ont pu pour leur fille.Etait-ce la bonne solution ? Une autre aurait-elle été pire ou meilleure ? Qui peut savoir. En tous cas, il n’y a pas de reproche à leur faire, ils ont certainement cru bien faire.
    On sait que de Gaulle avait une petite fille mongolienne qui ne pouvait pas vivre longtemps.Je ne sais plus quand elle est morte mais ele est restée dans sa famille jusqu’au bout.Bien sûr qu’on en n’a
    guère entendu parler.Qui cela regardait-il ?
    On sait aussi qu’au moment des premiers événemente de 1789, le couple de Louis XVI et Marie – Antoinette,veillait leur ainé en train de mourir après avoir subi le dernier traitement scientifique contre la variole.

  36. Janus83 permalink
    juillet 6, 2011 12:33

    Je suis véritablement outré de constater que la pauvre Rosemary est re-jugée, re-condamnée, et re-lobotomisée… par des gens qui, de toute évidence, n’ont eu ni la chance, ni l’honneur de la connaître !!! Il est, quelque part, quand même formidable ce « monsieur Kennedy père » qui, bien des années après sa mort, continue de fasciner autant d’illustres inconnus… Il a dit que sa fille était « folle »… il l’a faite opérée… et Ô miracle… certains boivent encore aujourd’hui ses paroles comme du petit lait !!! C’est sûr que les Kennedy étaient des gens vraiment merveilleux et formidables… mise à part Rosemary !!!

  37. Omar sharif permalink
    juillet 6, 2011 12:51

    Bonjour,
    Comme les frères Kennedy n’avaient que des affaires de femmes et probablement le père aussi, il est normale qu’une des filles, dans ce cas Rosemary et ceci est un fait, aimait dancer et était attirée par les garçons et cela ne plaisait pas au patriarche et l’image hyper catholique qu’il voulait donner. Donc avec sa femme soumise, il a arrangé la lobotamisation pour pouvoir l’enlever de la circulation et garder la veste blanche de sa famille en apparence biensûre. Saviez vous que le père des Kennedy a fait sa fortune avec le traffic du whisky, donc un traffique contrôler par la mafia et ce Kennedy avait les mains dans ce business avant d’utiliser les millions de son traffique pour financer ça propre carrière. Donc le destin a présenté sa facture. Que peut ont attendre d’une nation puritaniste avec des contradictions,

    Quelques exemples:

    La Thailande et d’autres pays limitrophes sont aujourd’hui des pays connus pour le tourisme sexuel et de la pédophilie en masse grâce à l’armée américaine. Car durant la guerre du Vietnam elle envoyait ses soldats dans ces pays pour ce défouler pour mieux supporter cette guerre qui n’a servi à personne. Peut-être même les Français ont commençés durant l’occupation du Vietname.

    Le même pays qui veut jouer à la veste blanche est le plus grand producteur de films pornographiques dans le monde.

    Le même pays sont CIA a créé Bin Laden contre les russes pour ensuite en faire un enemi.

    Le même pays a mis en place Saddam Hussein, ensuite il font la guerre contre l’Irak pour ne pas trouver les armes de destruction.

    Le même pays qui a réussi à lancer une crise économique mondiale, pointe du doigt d’autres pays.

    Le même pays n’a pas signé la convention du tribunale de Den Haag, car ils ont la liste de crimes de guerre et crimes contre l’humanité la plus longue avec les Espagnoles lors de la prise du continent Sud Américains. Même plus grave que ce que les Nazi ont fait en Europe.

    Donc réduit sur des personnes, pensez vous que l’ont ne retrouve pas des traits similaires dans ces deux comparaisons.

    Donc si une personne pourrait porter dommage à la veste blanche et les objectifs de la carrière d’un clan et bien les objectifs ont simplement à prioriser et un sacrifice est ainsi justifié.

    Donc arrêtez toutes à faire Oh! Ah! Mon Dieu! C’est terrible! Incroyable?
    Oui c’est un drame, mais ça rentre 100% dans le profil de la culture américaine qui malheureusement trouve plus que de copieurs ici et dans le monde.

  38. juillet 6, 2011 10:02

    votre article me fait songer au film Soudain l’été dernier, de 1959, Mankiewicz/Tenesse Williams/Liz Taylor/Montgomery Clift.

  39. nebling permalink
    juillet 6, 2011 2:46

    j’ai effectivement lu le magasine 21et l’article sur rosemarye k je trouve que le film vol au dessus d’un nid de coucou vient bien a propos de se genre de patologie egalement j’ai un frere qui as ete dans un hopital psychatrique pendant près de 20 ans schysofrene il en est sorti maintenant médicamenté a vie je suis son jumeau nous avons 57 ans je pense aussi a camille claudelle a partir de quand est’il permis de parler d’un retard intellectuel moi je dirai d’une avance si l’on considère que les génie sont tous fou c’est celui qui s’est risqué à imposer la norme qui est responsable de tout ces gachis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s