Skip to content

C’est pas Epinal.

mars 13, 2009

Hier j’ai un livre, ça s’appelle « Les Belles Images ».

Non ce n’était pas un album Panini.

En fait d’images, il n’y en avait qu’une (celle de la couverture) et pour le coup j’ai été assez déçue : avec tous palmiers et ces gens se faisant dorer la pilule, je m’attendais à lire un épisode des Bronzés version intello. En fait de Club Med, que nenni. Ca se passe à Paris et même pas pendant Paris Plage.

Si on ne peut plus se fier à la couverture d’un livre ! C’est comme si les gens mal habillés pouvaient avoir des choses à dire, impensable !

En tout cas, dès les premières lignes un truc m’a sauté aux yeux : « Oh la Beauvoir, comment elle copie trop le style de la Ch’tite ! ». En y réfléchissant bien, je me suis dit que Simone devait pas être connectée, que Free avait pas poussé le bouchon jusqu’à brancher le ciel en Wi-Fi et donc qu’il fallait pas que je l’accable autant.

Remarquer que Simone fait tout pour tromper son monde. Elle a beau te parler d’une France qui remonte à « Mathusalem De Gaulle fin de carrière », certains passages pourraient être écrits aujourd’hui, mais par mail (chacun son temps).

Discussion de salon entre la mère et le grand-père de la petite Catherine :
– Quelle vie est protégée, aujourd’hui, avec les journaux, la télé, le cinéma ? dit son père
– Pour la télé, je fais très attention, dit Laurence. Et nous ne laissons pas traîner les journaux.

Si tu savais Laurence !

Cinq colonnes à la une comme seul danger audiovisuel pour tes enfants, je t’envie ma chérie. Et je rajoute Kikoo LOL pour coller à mon époque.

Simon est une grande romancière : j’aurais juré que seule une femme ayant enfanté aurait pu écrire ce roman.

Publicités
19 commentaires leave one →
  1. mars 13, 2009 7:32

    j’adore beauvoir et pourtant celui là je ne l’ai pas lu. Bon sérieusement je dois combler cette lacune?
    En même temps maintenant que je gazouille avec ma fille de façon éhontée j’ai bien envie de la baffer celle-là, toutes les conneries qu’elle a écrit sur l’enfantement et son côté niaiseux surtout (surtout ça, parce qu’après la procréation d’un point de vue philosophique je veux bien l’entendre), on voit bien que parfois, avant de juger, faut quand même savoir de quoi on parle.

  2. mars 13, 2009 7:52

    Comme je n’ai jamais lu Beauvoir, je fais quoi, je le lis ou je me roule dans la fange de l’ignorance encore quelques temps ?

  3. mars 13, 2009 8:48

    Bon c’est la super honte, hormis « Une femme trompée’ je n’ai rien lu de Beauvoir… En même temps, vu ce que dit miss400 sur son discours au sujet de la maternité, et en tant que jeune maman, je crois que je vais attendre encore un peu…

  4. mars 13, 2009 9:10

    Je me marre en imaginant Simone connectée à Facebook !!

  5. missbrownie permalink
    mars 13, 2009 9:45

    Je n’ai jamais lu aucun de ses bouquins …
    Son nom ne m’attire pas en fait …

  6. mars 13, 2009 10:28

    Je n’ai jamais été tentée.
    Puis-je utiliser ton avis pour le blog livres : http://www.jelistulisillit.wordpress.com en linkant ton avis et ton blog ?

  7. electromenagere permalink*
    mars 13, 2009 11:16

    @Miss400 : justement celui-ci est attendrissant, comme je le disais, on jurerait qu’il a été écrit par une maman.

    @Angie : je te le conseillerais, c’est du Beauvoir pas si Beauvoir que ça 😉

    @Bidi : comme je le dis à Miss400, celui-là est à lire en tant que maman et femme. Au contraire je trouve que c’est un très beau livre sur la condition de mère (enfin de femme en général mais le côté mère est très présent)

    @MissBrownie : Beauvoir, Bavoir, Bavure, pas Beau à Voir, oui c’est un peu rude comme nom 😉 A moins que ce ne soit Simone qui te ne t’attire pas 😀

    @Angelita : avec plaisir ! Bien que cela ne soit qu’un aperçu, il y a tant de choses à dire sur ce livre en réalité 😉

  8. mars 13, 2009 12:47

    Je l’ai lu il y a quelques années et j’en ai gardé un bon souvenir… il faut dire qu’à l’époque je ne connaissais pas la Ch’tite !!! ça vient peut-être de là ! Sinon essaie l’autobio (du moins les 2 premiers tomes!), c’est très bien jusqu’à « La Force des choses » parce que là ça devient un hymne à Sartre et on ne sait plus bien si on lit l’autobio de Beauvoir ou la biographie de Sartre !!!

  9. mars 13, 2009 1:37

    Bien, je lirais. Etpicétou.

  10. mars 13, 2009 2:58

    la femme rompue j’avais beaucoup aimé
    bon les mémoires surtout
    Sartre la surnommait « Le Beaver » (le castor)

  11. mars 13, 2009 7:21

    Moi je connais passss!

  12. electromenagere permalink*
    mars 13, 2009 9:08

    @Georges Sand : ok pour les mémoires (mais après le prix 😉 )

    @Angie : Chiche ! 😉

    @miss400 : je crois que tu aimerais, surtout en tant que maman.

    @Gazelle : ben moi je connais pas les haltères 😀

  13. mars 13, 2009 9:38

    Yep. Dès que je suis en vacances chez môman, je passe à la librairie. Ici, ça m’étonne qu’ils l’ont.

  14. mars 14, 2009 6:42

    Sartre ça passe bien . Mais Simone, à part la saharienne et le turban, rien à faire .
    Celui-ci, peut-être …

  15. electromenagere permalink*
    mars 16, 2009 7:07

    @Angie : Bonne lecture alors 😉

    @Frannso : celui-ci, certainement … 😉

  16. mars 16, 2009 8:56

    Alice passée de l’autre côté de l’enfantement, les livres sans images font traverser bien des rêves 😉

  17. mars 16, 2009 8:57

    Je n’ai jamais lu un bouquin de Simone de Beauvoir. Heureusement qu’au lycée on ne m’a jamais imposé ces lectures !

  18. mars 16, 2009 8:57

    Youps « ses »

Trackbacks

  1. Les belles images de Simone de Beauvoir « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s