Skip to content

Guide de survie à l’égard des mauvaises gens dans le métro

février 25, 2009

Elle, cest une bonne gens

Elle, c'est une "bonne" gens

Dans les couloirs, conduisez à gauche. A croire que les gens se prennent pour des voitures. Si on les laissait faire, ils finiraient par se munir de clignotant pour changer de ligne. Affirmez votre liberté de circulation et votre esprit de contradiction. N’oubliez pas d’éborgner quelques gens au passage. Dans les escalators, même combat.

A l’arrivée du métro, placez-vous pile au milieu de la porte. Mais qui a décrété que les gens qui sortent étaient prioritaires ? Pourquoi devrait-on favoriser les gens qui fuient au détriment des gens qui s’engagent ? C’est le monde à l’envers !

Évitez les populations à risques. Poussettes, personnes âgées, aveugles et handicapés doivent être contournés. Pour détourner habilement bien que lâchement, n’oubliez pas de vous équiper en journaux gratuits. La tête dans le journal, il est facile de feinter l’ignorance.

Laissez une trace de votre passage. Le journal gratuit a cet autre avantage : il peut être laissé sur place. Avec un peu de chance, il pourra même faire une ou deux stations tranquille sans que personne n\’ose lui prendre sa place.

Ne laissez pas votre sac se salir. Il a le droit lui aussi à une place de choix près de vous. J\’avoue qu\’il est difficile de tenir cette attitude très longtemps et que bien souvent un malotru vous demandera à ce que la place soit libérée. Le journal gratuit pourra encore une fois vous être utile (le journal gratuit est une invention de mauvaises gens).

Assis, croisez vos jambes. Les jambes croisées s’étalent plus qu’il ne faut. Si quelqu’un s’obstine malgré tout à s’asseoir en face de vous, ne décroisez surtout pas ! Les secousses du métro se chargeront d’administrer quelques bleus à votre infortuné voisin.

En cas de rame bondée, n’omettez pas de déclarer votre mécontentement. Il est très mauvais pour l’estomac de garder ses rancœurs pour soi. N’hésitez pas à souffler, pester, vous plaindre du coude qui effleure vos côtes, du sac qui entrave votre circulation sanguine. En cas de poussette, secouez légèrement la tête en levant les yeux au ciel. Un « Doukipudonktan » lâchée entre vos dents vous fera également grand bien.

Collectionnez les tickets. Perdre son temps à faire perdre son temps à un contrôleur n’est jamais une perte de temps. Je garde toujours une trentaine de tickets sur moi au cas où.

Publicités
22 commentaires leave one →
  1. février 25, 2009 8:42

    ça fait du bien parfois d’être méchant et mauvais ^^

  2. missbrownie permalink
    février 25, 2009 9:31

    Ou Comment être une tête à claques dans le métro !
    😀

  3. février 25, 2009 9:42

    hihihi! je tends toujours une dizaine de tickets compostés au contrôleur, parfois ça les fait rire, parfois ils me font dégager, c’est trop drôle uh uh uh

  4. février 25, 2009 9:48

    Tout ça me rappelle pourquoi j’ai fui le métro et préféré le scooter, même par -10° !!

  5. février 25, 2009 11:04

    Faire perdre du temps au controleur, ca doit être super jouissif ça !

  6. février 25, 2009 11:05

    Je m’en souviendrai la prochaine fois que je prendrai le métro en blue-jeans!
    Guide de survie, mon cul! 😀

  7. février 25, 2009 11:08

    Tu vois c’est quand je lis tout ça que je ne regrette pas d’avoir quitté Paname l’année dernière… Bon o, j’avoue à part le métro ça me manque quand même, je reste une vraie parisienne, on ne se refait pas…

  8. electromenagere permalink*
    février 25, 2009 11:15

    @commandcome : malheureusement je suis souvent de l’autre côté de la barrière, là où on se fait emmerder par les mauvaises gens

    @missbrownie : une tête de con oui ! (on y reviendra) 😉

    @miss400 : oh toi, t’es une mauvaise gens, je le savais ! 😀

    @mamzellescarlett : me dis pas qu’il n’y a pas de mauvaise gens sur la route ! 😉

    @Sufragettes : oui, si t’as le temps ! 🙂

    @ennA : attention le cul peut être aussi l’objet d’attaques dans le métro 😉

    @Bidi : oui du genre la vraie parisienne qui sait pas qu’il y a aussi des métros ailleurs qu’a Paris 😀

  9. février 25, 2009 12:22

    Pas d’ac avec les jambes croisées parce qu’il y a aussi le phénomène du « je m’affale sur la banquette les jambes bien écartées histoire de faire caillera et j’emmerde les gens en écoutantdu R&M funk mon MP3 ».
    On notera la tactique aussi du « je m’appuie tout le dos sur la barre centrale parce que tout mon corps à lui besoin d’être appuyé. Les autres n’ont nul part à poser leur main? Qu’ils se démerdent! »
    Sans oublier le fameux mais inégalé « si si, je veux rentrer dans le métro: ça sonne et les porte sont en train de fermer, mais si, Je vais rentrer, d’ailleurs admirez mes bras musclés qui retiennent si bien les portes! »

  10. février 25, 2009 12:34

    comme disait zazie (la vraie » : merde !

    (yes, Lutece est une jungle sauvage)

  11. février 25, 2009 12:40

    Putain, c’est à cause de toi, tous les gens de Toulouse ont du lire ça!!! (Les Toulousains je te jure, que ce sont les pires dans les transports en commun, même les Parisiens à côté c’est que paix amour et bisounours).

    Par contre ouais les poussettes, ici elles nous prennent en embuscades, elles montent toujours par deux, bloquent la porte de sortie, et les mamans s’assoient (ouais histoire d’être à hauteur de poussette, on sait jamais) se lèvent pas, et des fois tu loupes la sortie du coup (ou tu fou un coup de pied dans la poussette) (Ou à la mère).

  12. février 25, 2009 3:28

    Et moi qui faisait tout de travers.

  13. février 25, 2009 4:37

    Ha, c’était toi!!! 😛

  14. février 25, 2009 7:08

    déjà que j’avais plusieurs fois reperé le livre , tu m’as encore plus donné envie de le lire 😉

  15. février 25, 2009 8:19

    Tu as oublié « je reste assis sur le strapontin quand la rame est bondée »…

  16. février 25, 2009 9:40

    Donc si j’ai bien compris je laisse aussi la petite mémé debout et je garde chaudement mon siège ?

  17. février 25, 2009 9:59

    j’adore queneau !! j’avais deja acheté « exercices de style » que je garde précieusement dans ma bibliothèque !
    « faire perdre son temps à un contrôleur » est mon préféré, tu penses !!!

  18. electromenagere permalink*
    février 25, 2009 10:34

    @Tellou : je rajoute à ma liste évidemment, en vrai j’avais la grosse flemme de tous els faire 😉

    @Lutece : Lugdunum aussi ! 😉

    @Gazelle : tu me choques ! Toulouse, c’est pas la ville rose ? la ville des Bisounours quoi !

    @Angie : Angie, Angie, Angie, secoue toi bon sang ! 😀

    @Malira : oui moi … et quelques autres 😉

    @Boubou : fonce ! c’est un bijou, un bonbon 🙂

    @Emanu : c’est fait exprès, je cherche un éditeur 😀

    @George Sand : ne la calcule même pas la mémé !

    @Sounie : Oh toi tu es une rebelle ! 😀

  19. février 26, 2009 10:32

    ah!!!!!!!! le dernier est pour moi ! Je déguaine toujours 5 ou 6 tickets en cas de controle, et je prends mon air bien conne de blonde en cherchant « le bon ».

  20. electromenagere permalink*
    février 26, 2009 11:06

    @E-Zabel : c’ets moche, tu devrais avoir honte tu sais ! (je dis ça pour te dédouaner parce que d’après les stats, la RATP nous surveille) 😀

  21. février 26, 2009 6:15

    Hihi, j’aime bcp ! Alala le métro… quelle belle invention ! Tu me diras qu’on se plaint mais sans lui… là ça serait vraiment l’horreur !

  22. electromenagere permalink*
    février 26, 2009 7:47

    @Marine : tout à fait d’accord, j’adore prendre le métro … quand y’a personne ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s